Dungeon Academy

Aucune catégorie
Par Julian Allain
Illustré par Régis Torres
Édité par Matagot
1 à 6
Joueurs
10 à 117 ans
Âge
20 min
Temps de partie
29,95 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Dungeon Academy, du roll & write aventureux et rafraîchissant ?

8,1
Dungeon Academy brille d’abord par le curieux et très réussi mélange des genres qu’il propose. Il tient du dungeon crawler en ce qu’il invite à parcourir les étages d’un donjon en vainquant des monstres et en récupérant des trésors. Il tient du roll & write parce qu’il génère les pièces par un lancer de dés imposant aux joueurs une sélection, concrétisée par des cases à cocher sur une fiche individuelle, pour scorer intelligemment. Il tient du jeu d’ambiance par sa dimension de course, l’aléatoire du tirage des personnages et de cartes de trésors. Alors qu’une telle disparité générique devrait engendrer une hétérogénéité mécanique, une certaine complexité ou un sentiment d’incohérence, leur mariage engendre un jeu étonnamment cohérent, fluide et accessible.

À sa couverture, on pourrait le croire assez enfantin. Il suffit pourtant d’une partie pour se rendre compte qu’il faut ajouter à ses qualités une relative universalité, puisque Dungeon Academy parvient à satisfaire aussi bien les tenants du jeu d’ambiance décomplexé que ceux qui tiennent à ce que le roll & write reste rigoureux. L’aléa produit ainsi un donjon qui concerne tous les joueurs, il fait piocher des personnages qui infléchissent la stratégie plutôt qu’ils n’accordent d’artificiels et injustes bonus, il fait tirer des trésors dans un ordre très bien pensé, pour récompenser l’aventurier ayant eu le mérite de sortir le plus vite ou consoler celui qui est sorti aussitôt entré faute de pouvoir explorer le donjon plus longuement. On peut bien entendu introduire des variantes pour l’égaliser davantage encore, mais il est impossible de ne pas apprécier l’intelligence avec laquelle le hasard a été intégré de façon à apporter de la variété et une réflexion tactique au lieu du chaos auquel on l’attribue souvent.

Une excellente surprise aussi bien en solo qu’à six (même si je le trouve plus fluide jusqu’à quatre joueurs), dont je n’attendais pas une telle ingéniosité. Je ne m’en réjouis que davantage que Matagot ait prévu des extensions, d’ailleurs annoncées dès la boîte de base puisque cette dernière contient des emplacements pour accueillir de nouveaux dés. Il faudrait apparemment attendre le début d’année prochaine, ce que je confirmerai naturellement ici dès que j’aurai plus de nouvelles !



L'intégralité de l'avis est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/08/07/dungeon-academy-entre-dungeon-crawler-roll-write-et-jeu-dambiance/

Commentaires

Default