Du rififi dans les terres du Milieu

10,0

Enfin la possibilité de jouer les super-vilains! Et qu'ils sont puissants ces nazguls (le roi-sorcier d'Angmar en est un exemple...frappant) avec des crasses à tout va! Le jeu devient tout de suite beaucoup plus intéressant surtout quand l'adversaire en face joue les Istari ou l'un des Istari déchu (La Main Blanche). La face sombre du jeu que tout bon joueur se doit de posséder. Les illustrations sont toujours aussi belles et les cartes très bien adaptées à l'ambiance et cohérentes avec l'univers livresque et ludique.
Indispensable.

Commentaires

Default