Dominion : l'Intrigue
Ce jeu est sorti le 26 juin 2009, et a été ajouté en base le 5 juin 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Donald X. Vaccarino
Édité par Filosofia

Standalone 7 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

"Du rêve en boîte"

Parties jouées : une vingtaine à deux (dont 15 avec le jeu de base)

Matériel : Exactement le même que pour la version de base, une grosse boîte, des cartes plus ou moins bien illustrées, des cartes trésor sans différence de couleur entre le cuivre, l’argent et l’or, des cartes point de victoire non illustrées…
Bref, tout cela a déjà été dit à propos du jeu de base.
Fallait-il ne vendre que les 250 cartes nouvelles sans argent ni PV ? J’aurais bien entendu préféré mais je ne représente que moi. Le jeu de base est quand même plus simple et je conseillerais à un débutant de commencer par lui avant d’attaquer l’Intrigue. De plus, si on aime l’un, on aimera l’autre et inversement… Bon, chez nous, les cartes en trop sont restées dans la boîte qui est elle-même restée dans l’armoire avec la boîte de base : je me suis confectionné une boîte en bois qui contient toutes les cartes, séparées par de petits intercalaires de couleurs.

Thème : on est d’accord, il est toujours aussi inexistant mais ça ne me dérange pas. On a affaire à un jeu de cartes, donc difficile de se sentir immergé. Là, il s’agirait d’une intrigue, on aurait des nobles, des Larbins, des Harems…

Avis ("C'est mon opinion et je la partage") : Petite évolution : on a ici beaucoup de cartes à choix multiples :
- « Préférez-vous faire ça, ça ou ça ».
- « Si vous faites ça, prenez ça, sinon, faites ça »…
En plus il y a plus de cartes d’attaque directe : prenez une carte à l’autre, refilez lui la carte qui ne vous plait pas, envoyez une de ses cartes à la poubelle… Le jeu s’en trouve un peu modifié, pas profondément, mais cela peut donner des parties bien différentes. Il y aussi de nouvelles cartes pour gagner des points de victoire. Quand on joue à deux, c’est intéressant, ça permet de ne pas se contenter de faire un duel sur les provinces mais d’utiliser les cartes comme le Noble (qui donne à la fois, des cartes, des actions et des PV). On vide plus facilement certaines piles. De plus, avec 25 nouvelles cartes, on a forcément plein de combinaisons nouvelles qui vont se découvrir au fil du temps. Cela augmente bien la rejouabilité et donne plein de mélanges intéressants à essayer.
Ainsi, je me retrouve plutôt satisfait de cette nouvelle version du jeu. On a fait des parties étonnantes avec une course aux petits points de victoire (nobles, ducs…), d’autres où on a finalement utilisé des valeurs sûres de la première boîte…
En fait, avec cette nouvelle édition, j’ai tendance à tenter des choses de plus en plus compliquées, pas forcément très efficaces, et je perds donc plus souvent. Mais qu’importe, finalement ?
Je me pose d’ailleurs certaines questions : n’y a t’il pas beaucoup de cartes inutiles ? N’y a t’il pas certaines combinaisons à employer dans tous les cas ? Je ne sais pas… En tous cas, en apparence, les chemins sont encore plus nombreux qu’avant, et on se prend à rêver en début de partie de telle ou telle stratégie qui serait formidable. L’évolution du jeu nous ramène bien souvent à la réalité.
Bref, un bon jeu pour la soirée entre amis. Et si vos amis n’aiment pas rêver, changez d'amis.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default