Du party game sympathique et malin

7,9

Une session de quelques parties (5 ou 6 de mémoire) à 7-8 joueurs (8 étant le maximum possible).

Le principe de Spyfall est simple: il y a un espion parmi les joueurs qui ne sait pas dans quel lieu il se trouve. Tous les autres joueurs sont au courant. Tous les joueurs vont donc se poser des questions plus ou moins ouvertes sur le lieu. Si on est un espion, il faut donner des réponses suffisamment ouvertes pour ne pas être démasqué; si on est un agent de l'ordre, il ne faut pas non plus donner de questions ou de réponses trop précises sinon l'espion saura où il se trouve. A tout moment, l'espion peut se révéler et donner le lieu ou bien les agents peuvent voter et désigner qui est l'espion.

Le jeu contient 20 lieux différents ce qui lui confère une bonne rejouabilité. Et ce n'est que la partie cachée de l'iceberg (le niveau débutant) puisque quand on commence à bien maîtriser le jeu (ou qu'on pense en avoir fait le tour), il y a des rôles qui peuvent être attribués aux personnages qui ne sont pas des espions. Je n'ai pas joué à cette version du jeu, donc je ne peux pas en dire plus mais j'imagine que les questions peuvent porter sur les rôles des personnages et que cela peut apporter des informations supplémentaires à l'espion.

En l'état, la version russe du jeu est sympathique mais perfectible. Les illustrations sont à l'image de la couverture de la boîte: humoristique mais pas forcément très jolies (en tout cas à mon goût). Peu importe, on n'y prête pas beaucoup d'attention durant la partie. Par contre, ce qui manque, c'est le récapitulé des lieux possibles. On ne les a qu'en double-page au milieu des règles. S'y référer indique que vous êtes probablement l'espion (ou pas). J'aurais bien aimé avoir la liste plus proche de moi pour mieux envisager soit les questions soit les réponses.
Il est aussi amusant d'y jouer avec des gens que vous ne connaissez pas du tout, car avec des amis, certaines réponses sont parfois très éclairantes. Pas bien compris, par contre, quel malus arrive si vous désignez un joueur qui n'est pas l'espion. Apparemment, il n'y en a pas et du coup, Spyfall se range plus du côté de Concept (le principal est de passer un bon moment) que de gagner la partie (d'ailleurs, les parties sont courtes donc on les enchaîne sans souci).
En tout cas, j'ai passé un bon moment même en n'y jouant pas avec ma langue maternelle et avec des traductions relativement fréquentes qui n'ont cependant pas trop alourdi le jeu.

Commentaires

Default