Ce jeu est sorti le 20 avr. 2004, et a été ajouté en base le 20 avr. 2004 par Guyomar

édition 2004
Par Friedemann Friese
Illustré par Maura Kalusky
Distribué par Rio Grande Games et 2F-Spiele

Standalone 20 extensions 13 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
31,50€ 35,00€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Du gros réseau, trèèèèèèèès gros

Funkenschlag s'est imposé pour moi comme un standard des jeux de réseaux aux cotés d'Age of Steam.

Le matériel tout d'abord peut sembler baroque mais il est vraiment dans le ton du jeu et colle bien au thème "industriel". Bon, il faut bien avouer que les réseaux électriques ne font pas vraiment rêver, et « Funkenschlag » pourrait souffrir du même déficit d'image qu’un jeu comme « Giganten » mais au final il n'en est rien. Il est toujours glorifiant d’acheter des centrales électriques et nucléaires, un truc de mec probablement…

Au niveau des mécanismes, le jeu est parfait. Trois fonctionnements se côtoient, enchères pour les centrales électriques, achats de ressources avantageant le dernier et mise ne place de réseaux de villes sur la carte (avantageant le dernier toujours). Tout ceci procure un fonctionnement bien huilé. Il faut néanmoins être calé en calcul mental, c'est un atout significatif à ce jeu. Il m’est arrivé de rater des coups fumants à cause d’une erreur de un ou deux elektros (la monnaie).

Le point négatif pour « Funkenschlag » serait bien le coté monotone des fins de partie. Cela se joue souvent par une provocation d’un manque de ressource particulière, cela pour qu’un concurrent ne puisse pas alimenter une des ses centrales pendant les derniers tours. Les fins de parties sont donc toujours très tendues mais assez monomaniaques.

Cela reste néanmoins un standard de ma ludothèque.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default