Ce jeu est sorti le 11 juil. 2008, et a été ajouté en base le 30 juin 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Uwe Rosenberg
Illustré par Klemens Franz
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 12 extensions 3 éditions

Du bonheur de vivre de la terre

Quelle émotion ! Voici que je donne le 344e avis sur ce jeu ! Tout a donc déjà été dit.
Qu'importe ! J'y ai ENFIN joué. Le jeu dormait sur mes étagères depuis sa sortie française. J'avais mis le nez dans les règles qui m'avaient jusqu'alors paru, comme toujours avec Ystari, très compliquées. Ajoutons à cela des erreurs de couleurs. J'ai laissé le jeu de côté attendant de trouver le courage. Et c'est vrai que je ne comprends pas pourquoi il y a un tel décalage entre le mécanisme finalement assez fluide du jeu, et son explication sur papier rapidement incompréhensible.
Le jeu est bon, très fun, et très calculatoire aussi. Un véritable casse-tête par moment. C'est un gros jeu. La première partie est vraiment une partie exploratoire. Les choses se tassent au cours des suivantes : on saisit mieux ce qu'il convient de faire. Pourtant, on sent immédiatement que le jeu offre des possibilités de développement.
Jouer avec les cartes "aménagements mineurs" et "savoir faire" augmente sensiblement le temps de jeu qui est déjà bien assez cornélien sans en rajouter. D'autant que les cartes introduisent une part de hasard non négligeable : si bonnes cartes, parfait, si mauvaises, pas de bol.

Il y a donc de la frustration générée à cet endroit, tout comme le fait d'avoir la sensation tout au long du jeu d'être sous l'eau, en quête permanente de bouffe. La fin arrive finalement (pléonasme !) trop rapidement sans qu'on ait vraiment eu la sensation de s'être développé. Ha ! Et puis aussi, quand tu te fais carotter les actions que tu envisageais de faire, ben t'es grosjean comme devant, et t'as presque aucun moyen de palier le manque.
Côté graphisme, on note une petite amélioration chez cet éditeur habitué aux palettes informatiques moches et impersonnelles.
Mais c'est surtout dans la variété des parties que le jeu est le plus intéressant, ainsi que dans le nombre de combinaisons possibles.
Pour conclure, même s'il appartient à la catégorie des gros jeux, Agricola est simple, presque instinctif, tout en étant très stratégique. Mais frustrant ! Mais bon ! Mais frustrant !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default