Du bon, du gros !

10,0

Avec Tikal, c’est du gros jeu de stratégie. Il laisse très peu de place au hasard. Pour les amateurs de stratégie pure et de calcul.
Nous voilà donc dans la peau d’un explorateur, d’abord et d’un bâtisseur de temples ensuite. On tire une tuile qu’on place sur le plateau suivant certaines conditions et restrictions. Ensuite on dépense son capital points puis on passe la main à son adversaire qui en fera autant jusqu’à la pioche d’un volcan qui provoquera un décompte des points. Simple, non ?
L’attente entre les tours de jeu peut être fastidieuse si on joue avec un joueur hésitant ou trop calculateur. C’est pour cette raison que je le préfère à 2 joueurs, plutôt qu’à 3 ou 4.

Commentaires

Default