Du bag building en phase expérimental

autant le dire tout de suite, je n'ai pas aimé ce jeu et je précise que je n'ai qu'une partie, on pourra me le reprocher mais je pense savoir si un jeu me plaira après une partie ou pas.

il m'est déjà arrivé de revenir vers des jeux en témoigne le magnifique topic "j'ai détesté mais finalement il est énorme ce jeu", personnellement je pense que je dirais cette phrase un jour sur orléans et je vais expliquer pourquoi.

Le jeu classé dans le top 3 du classement fair-play était un de mes objectif d'"essayage" lors d'un week-end jeux avec le aquasphére.

ce fût fait rapidement, une partie avec 1 joueur qui connaissait et 2 novice comme moi, je remportai cette partie ce qui constituera le premier point noir , à mes yeux, sur ce jeu.

Parlons du jeu en lui-même, un principe innovant de bag building "mécanique à la mode" comme le deck building le fût du temps de dominion, hyperborea & kingpouch avec orléans étant le triptyque "bag building" sorti à essen.

M'est avis que cette mécanique va faire des petits et se retrouver dans beaucoup de jeux des années à venir.

Dans orléans, je trouve qu'elle est mal exploité car à son tour, on tire nos jetons et on voit ce qu'on peut en faire, je n'ai pas ressenti la même construction et optimisation de son bag que dans hyperborea.

graphiquement, le jeu ressemble à de l'allemand pur jus des années 1990-2000 sauf qu'on est en 2014. le jeu auquel nous avons joué en décembre et surement récupérer à essen en octobre, les jetons étaient déjà beaucoup abîmés après 2 mois d'utilisation.

bref je pense avoir donner déjà suffisamment de raisons qui fait que le jeu ne m'ait pas plu.

je conseille toutefois toujours aux gens d'essayer avant pour se faire leur propre idée.

 Les plus

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default