Dragons multicolores

sur Draco
6,0

Faux jeu de course. Ce qui trône au beau milieu du plateau et qui ressemble à une piste de course n'est qu'un leurre. D'ailleurs, ce n'est pas une course, car s'il y a bien une case de départ sur cette piste, il n'y a pas de case arrivée. La véritable piste est celle qui court sur le pourtour du plateau, celle des pv.

M. Colovini nous sort encore une fois un concept original, mais il faut être sacrément joueur pour rentrer dans "l'histoire". Et même en l'étant, il est difficile de s'y prendre, au jeu.

Le tour d'un joueur est d'une simplicité proverbiale (c'est comme ça qu'on dit, non ?). Il joue une carte parmi sa main de 6, il change éventuellement de monture, fait avancer son dragon et déclenche ou pas un décompte, et refait sa main à 6 cartes.

Toujours curieux des créations de cet auteur à part. Récemment souvent un peu déçu par-delà l'étonnement initial. Cette fois l'affliction ne dépasse pas la réalité, mais tout juste.

Commentaires

Default