Donald, the mad King

7,0

Kingdom builder est une perle, un de mes jeux préférés. C'est aussi un jeu tristement mal-aimé par des joueurs dits "velus" qui ont certainement cru, au vu de la simplicité des règles, que le jeu manquait d'intérêt et n'était pas fait pour eux. Si vous vous reconnaissez dans cette description, je ne peux que vous encourager à retenter l'expérience car je vous assure, foi de légume, que vous êtes passé à côté de quelque chose de grand.

Je suis aussi un fan inconditionnel de Dominion, et franchement pour moi Donald X a fait un sans faute avec les huit extensions de Dominion, qui ajoutent toutes quelque chose au jeu, et qui, foi de légume encore, sont loin d'être une arnaque commerciale. On peut à peine considérer une ou deux cartes comme déséquilibrée parmi les 200 existantes. Et encore ça se discute.

Mais je m'égare.

Globalement, je suis assez réceptif aux extensions quand elles permettent de renouveler l'expérience du jeu, et j'ai développé une confiance aveugle envers Vaccarino depuis Dominion et le Kingdom builder de base.

Cependant, je deviens -faute à un côté "analyste-théoricien" que je développe en jouant- de plus en plus critique en ce qui concerne les extensions, ce qui explique cette note un peu en-deça de la moyenne générale.

Nomads ajoute trois aspects au jeu :

  • Des plateaux de jeu avec des cases "nomades". Les plateaux sont un ajout important car la physionomie de la carte est un aspect de renouvellement important dans le jeu. Pour les cases nomades je suis moins convaincu, des pouvoirs one-shot intéressant et limités, mais dont l'enjeu me semble assez anecdotique (même si cela dépend évidemment de la configuration). Les châteaux créent autant d'enjeu mais avec élégance et simplicité. Enfin ça n'est pas bien grave, c'est un bon ajout malgré tout.
  • Des cartes Personnage qui donnent des points directs. Cela crée des problématiques d'optimisation court-terme, donnant un aspect plus linéaire au jeu, alors que j'ai tendance à préférer les cartes qui donnent un objectif à long-terme, où l'on planifie plus les tours. Cela ajoute bien sûr renouvellement, mais je pense qu'il y avait moyen de faire plus de personnages, et d'en faire des plus intéressants.
  • Des nouveaux pouvoirs. Là par contre, je suis plus que convaincu. Caravanes, Carrières et Villages sont tous trois vraiment intéressants. Les caravanes sont un nouvel outil de déplacement, un peu plus complexe que les enclos du jeu de base ; les carrières sont à la fois outil de blocage pour soi-même et pour les adversaires, et les villages sont une autre manière d'ajouter les maisons dans des groupements. Quand à Jardins cela permet de rééquilibrer la proportion de cartes plus "simples" (mécaniquement) dans le jeu.

L'objectif est donc atteint : on a plus de renouvellement, ce qui donne envie d'approfondir le jeu encore plus. Pas une extensions parfaite, mais une extension recommandée.

Commentaires

Default