Dominant species
2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
180 min
Temps de partie
54,99 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Dominante Spechize : L’évolution, ça prend au moins 4 heures !

9,6

Pas trop compliqué en fait. Les actions sont assez simples et s’enchaînent logiquement.

Les termes ne sont pas si incompréhensibles, adaptation, spéciation, régression, déplétion... J’enseigne l’évolution certes, mais cela reste accessible à tous.

Compter 1 heure par personne. Un peu moins à 5 ou 6, et un peu plus à 2. Faut prévoir le coup quand même, et on ne peut pas le sortir avec n’importe qui…Le fait d’enlever les cartes dominance qui donnent des PA permet de réduire la durée comme suggéré dans la règle. Sinon on peut réduire encore en enlevant des cartes dominance supplémentaires et en adaptant à la baisse son nombre d’espèces de départ en conséquence, mais c’est un peu dommage, ben oui, l’évolution ça ne se fait pas en deux heures.

Le thème est super bien rendu. Le matériel est assez simple certes, un cube=une espèce, mais quand même, on s’y croirait.

L’interaction est bien présente, on peut vraiment s’embêter, et ça c’est vraiment…méchant !!

Pas trop de façon de marquer des points. La pose de tuile est marginale et rapporte peu. Ce qui rapporte surtout se sont les décomptes et les cartes dominance. Certaines cartes dominance sont vraiment OP !! Il ne faut pas hésiter à mettre son premier PA sur cette dernière action ! Et la une autre sournoiserie : on peut récupérer une dominance et ne pas la signifier. Du coup, sur un malentendu, quelqu’un décompte la tuile en pensant être dominant, et on lui subtilise la carte !! Vicieux !!

Il ne faut pas négliger le décompte final qui peu rapporter gros. Toutes les tuiles sont décomptées, du coup une espèce entièrement éteinte va perdre beaucoup de points. De plus la carte dominance qui déclenche la fin de partie entraîne un décompte du nombre d’écosystèmes (je préfère que biomes) ou l’on est dominant, ce qui peu rapporter vraiment beaucoup.

Les grands mangent les plus petits : les insectes jouent les premiers (au début), mais les égalités départagées en fonction de la chaîne alimentaire sont cruelles pour les petits. Les espèces sont néanmoins équilibrées. Chacune apporte ses avantages. J’aime quand même beaucoup les arachnides qui compètent gratuitement une fois par tour, ou les insectes qui peuvent pulluler gratuitement également.

De l’excellentissime jeu donc, c’est la 5è édition, c’est pas pour rien..

Commentaires

Default