Dixit: exit la morosité

sur Dixit
10,0

Une partie avec Marie Cardouat, l'illustratrice (merci Marie) - et nous voilà enthousiastes, enchantés, rêveurs, avec une boîte sous le bras. Cela fait deux jours et en dépit du grand nombre de jeux à tester sur le salon de Cannes, nous avons déjà effectué 4 parties.. c'est dire!

Inutile de revenir sur les illustrations - ma compagne et moi les trouvons magnifiques comme beaucoup. Certains (peu) n'aiment pas mais ceux là n'ont qu'à aller voir Pandémie si j'y suis.
Ce qui est important c'est que la mécanique du jeu est hyper maline. Elle permet très certainement de renouveler le plaisir à l'infini. Entre personnes jouant souvent entre eux, il va toujours falloir se réinventer. Entre personnes ne jouant pas souvent ensemble, la question ne se pose pas.

Les parties sont courtes - en dépit des rêveries auxquelles on peut se laisser aller. Elles sont drôles, émouvantes et surtout peuvent réunir aussi bien les joueurs les plus chevronnés que les nouveaux venus ou la tante Carabosse.

Bref, la révélation.

Commentaires

Default