Ce jeu est sorti le 8 déc. 2008, et a été ajouté en base le 4 nov. 2008 par 20.100

édition 2008
Par Jean-Louis Roubira
Illustré par Marie Cardouat
Édité par Libellud
Distribué par Paille Editions

Standalone 6 extensions 11 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Dixionnaire

Dixit est une très belle interprétation visuelle du jeu du dictionnaire: là où parfois on peut bloquer pour trouver une forme correcte et crédible dans le jeu du dico, on a ici le support des images en main (comme pour Objets Trouvés par exemple, qui donne un pool d'objets à utiliser); là où on peut avoir une certaine rigidité sur le mot initial pour le jeu du dico, on a ici une liberté sur la phrase initiale qui laisse libre cours à l'imaginaire, qu'il soit poétique, concret, ou à références plus ou moins personnelles ou retordes... Cela donne une réelle fluidité au jeu.

Cette phrase du "conteur" qui porte en elle l'ambiguïté initiale peut être la seule barrière à l'entrée, car tout l'intérêt n'est pas de faire deviner à tous, ni de cacher complètement le sens. Cela reste néanmoins plus simple que de devoir réellement conter, comme à Il était une fois, et ce qui effraie au début se révèle facile une fois lancé.

Au début on doute un peu tant les images sont faussement dépouillées (au contraire de Kaleidos dont le parti pris est d'apporter de la confusion avec des multiples dessins) et pourtant, comme par magie, l'ambiguïté se crée.

Au milieu des très bons jeux cités ci-dessus, Dixit a réussi à trouver sa personnalité propre et à dégager ce petit supplément d'âme qui fait de chaque partie un plaisir renouvelé!

Son éditeur dirait qu'on apprend plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation, et c'est cet esprit qui se dégage du jeu: on apporte à Dixit sa personnalité, son univers et on le "confronte" (le terme est un peu fort) à ceux des autres. C'est amusant de tenter, de rater, de chercher... bref de solliciter la fibre la plus essentielle qui nous fait aimer les jeux de société: le plaisir d'être avec autrui!

La plus forte limitation étant qu'il est difficile de jouer avec des jeunes enfants, et on ne peut commencer qu'avec les 14-15 ans qui commencent à avoir plus de maturité et de recul...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default