Digeste comme un roue d'or !

4,0

Bon, ça m'embête de dézinguer un jeu auto édité... mais en voyant les autres critiques je me dis qu'il faut un peu relativiser.

Alors, les trucs vraiment pénibles :


Les règles sont assez approximatives et sujet à interprétations. Principalement à cause des cartes : les chevaliers restent toute la campagne ? juste pour un combat ? doivent-ils être accompagné d'une troupe ? comptent-ils pour une troupe ? Et si deux joueur on besoin du jeton cavalier vert ? Les cartes Empire qui nécessitent un engagement dans l'alliance de feu applicable de suite où durant la phase d'alliance ?? ... Bref, au début, vous passerez plus de temps à vous interroger et à relire les rèlges plutôt qu'à fomanter des complots !

La carte est mal fichue : "Tiens, t'as pas la comtée de Domnonée occi ... t'as pas vu ! Y a une île juste là!! " Ahhh t'as lancé les dés plein de fois déjà ... zut ! On recommence ?

Ben justement non, on recommence pas ! Parce que les dés, parlons en ! Vous allez en lancer 2 des tonnes de fois ! Plus vous êtes puissant plus vous pouvez les relancer. Seulement, relancer 2 dés 4, 3 ou 2 fois, ça change pas grand chose aux proba .... Et c'est là le truc le plus nul (à mon sens du jeu) : Le système de combat date des années 50.


Vous n'aimez pas RISK ? Vous n'aimerez pas Roue Breizh !

Alors d'accord, il y a ce petit côté alliance, qui peut donner lieu à des petits moments sympas, mais là aussi, ça dépent beaucoup du placement initial. Et bien sur, rien dans les règles ne vous l'indique : Placez vous aux quatre coins de la carte (et jusqu'à 4 joueurs justement y de la place), dénigrez la région de Brocéliandre (comme la lecture des règles pourrait vous y inviter...) et vous voilà en train de jouer à un jeu de conquête très hazardeux !

Voilà, ce jeu à du potentiel tout de même, mais il faut revoir pas mal de chose, surtout le système de combat, le tirage des cartes voir même l'ordre du tour ! Et... c'est pas moi qui vais m'y coller !

Quitte à jouer à un jeu de "stratégie" avec des dés, des cartes et des alliances, des pions en carton tout moches... je préfère resortir mon bon vieux Junta !

Commentaires

Default