Ce jeu est sorti le 22 déc. 2011, et a été ajouté en base le 22 sept. 2011 par Docteur Mops

édition 2011
Par Carl Chudyk
Illustré par Christophe Swal, Cyril van der Haegen et Robin Olausson
Édité par IELLO
Distribué par IELLO

Standalone 1 extension 2 éditions

Difficile succession

Ouvrir une boîte d'"Innovation" après avoir joué à "La Gloire de Rome", c'est espérer une drôle de surprise. Il est en effet difficile de faire abstraction de l'aîné de la famille (qui a réussi).
De fait, on sent clairement cet élan démesuré qui pousse le jeu, comme à glory to rome. Mais en plus contrôlé, en moins fou. Le jeu s'est assagi. C'est un point très positif pour moi. Le tri par deck d'âge rend la progression des pouvoir croissante. On ne craint plus nécessairement le bourrinage ultime d'entrée de jeu.
Cette qualité est peut-être un défaut au final. On perd le grain de folie du précédent. Et puis on retombe très rapidement sur les mêmes cartes, en atteignant rarement les cartes les plus alléchantes de fin de partie.

Au final il ne faut pas trop réfléchir. Certes, des cartes sont plus puissantes que d'autres, et la fortune décide souvent du gagnant (certaines stratégies semblent remporter plus fréquemment). Alors autant ne pas trop s'attarder sur la partie pourrie et remettre ça.
Le jeu est plaisant à deux car rapide. Il est sympa à 4 car on peux utiliser pleinement les pouvoirs "j'exige". Mais il reste un peu décevant devant le peu de profondeur qu'il apporte.

A essayer tout de même, certains mécanismes sont tout-à-fait intéressants (peut-on même dire révolutionnaires ?)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default