Ce jeu est sorti le 17 oct. 2005, et a été ajouté en base le 17 oct. 2005 par Smokan

édition 2005
Par Anselm Ostertag et Helge Ostertag
Illustré par Anselm Ostertag
Édité par Pfifficus-Spiele

Standalone 1 extension

Difficile de mener sa barque

--- Les Moins

3 parties à 3 joueurs, durée (trop longue !) : 3h30

Les mécanismes sont originaux, mais il y a quelques incohérences : des jets de dés pour la pêche (!), des enchères à poing fermé lors du décompte final (!!), au final tout le monde construit ses batiments (du moins à 3) et participent au fete bref des petits trucs qui le rendent pas très homogène et m'empeche de l'apprecier plus pour l'instant.

J'ai vraiment du mal à discerner pour l'instant ce qui fait la difference en terme de score...

+++ Les plus

Certains mécanismes sont empruntés de divers bons jeux et sont plutôt imbriqués avec bonheur

il y a du JAVA : des points de prestige à remporter en faisant des fetes et en fin de partie un gros décompte des îles (on se demande ce que vient faire à cette étape un système d’enchère au poing qui vient compliquer la tâche),

il y a du Age of steam : de part l'aspect logistique des mécanismes : pecher, vendre pour recuperer des coquillages au meilleurs endroits, acheter des constructions (au lieu du chemin de fer)

à la NEW ENGLAND : choix de l'ordre dans le tour de jeu qui determine aussi combien on payes pour construire & de combien on se deplace avec ses bateaux

des choix d’actions à la BIG KINI mais en plus vicieux et où il est crucial d’anticiper le jeu des autres, chaque action est gratuite pour le mpremier à l'exercer ce tour, puis ça coûte d eplus en plus cher en pions d'influence (eux même pas facilement recuperables et dont on aura besoin aussi en fin de partie pour le decompte des iles)

à la FUNKENSCHLAG : avantage d’etre dernier en PV pendant la partie pour choisir sa place
(et par exemple monopoliser le dieu des pecheurs : ce fut le cas pour notre troisieme partie : le dernier en PV placait le dieu 1 tour sur 2 sur une ile qui lui rapportait des pions d'influence) puis il a amorcé le dépassage en fin de partie)

et un systeme inedit (sauf omission) de depreciation du poisson non vendu & de l'argent : les coquillages qui ont une valeur comprise entre 1 et 5 se deprecient de –1 à chaque fin de tour ! donc parfois il est judicieux de ne pas vendre son poisson contre des coquillage pour ne pas subir la depreciation, et attendre un tour plus propice où l'on pourra vendre et construire (dépenser) dans le meme tour

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default