Diabolo
Ce jeu est sorti le 13 janv. 2006, et a été ajouté en base le 7 janv. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Michael Schacht
Illustré par Michael Schacht
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH
Distribué par Gigamic

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Diablement sous-estimé

Voilà un petit jeu qui est passé relativement inaperçu (du moins si on le compare à la notoriété de son grand frère Coloretto) alors qu'il fait un tabac partout où je l'emmène.

Il a des relents de "Citées perdue" (tout en étant bien différent) à plusieurs avant que Keltis ne pointe le bout du nez. Les décomptes sont nettement moins tarabiscotés aussi.
Les premières parties peuvent sembler hasardeuses et contrenatures car comme dans "Patrician" Michael Schacht a eu l'idée de génie d'obliger les joueurs à effectuer un simple choix à chaque tour qui aura une double implication parfois antagoniste. En clair, ce sont les joueurs eux-mêmes qui décideront si les cartes qu'ils auront en main en fin de partie vaudront des points positifs ou négatifs. Mais en révélant ses choix, on se déforce ainsi de ses bonnes cartes quitte à ne plus rien avoir de valable en main.

Il peut se jouer jusqu'à 5 mais comme souvent, au plus on est, au plus le facteur chance est prépondérant. C'est probablement cet aspect qui a desservi le jeu. Ce qui est d'autant plus troublant c'est qu'il fonctionne parfaitement à deux, alors qu'il est mentionné à partir de 3 joueurs. Quel dommage de rater ainsi sa cible.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default