Des enchères frustrantes

sur Ostia
8,0

Contexte : 3 parties jouées (2 à 4, 1 à 5)

Points positifs:
- Le mécanisme intéressant de partage des cartes acquises entre les 3 zones avec la règle de n'avoir que 3 types de cartes maximum entre le marché et le sénat (cela oblige à réfléchir sur les enchères et à gérer les entrepots)
- l'enchère en un tour, sans obligation de monter, et sans assurance d'obtenir les cartes même en faisant la meilleure offre
- la petite partie de bluff entre le sénat & le marché (vais je renoncer à une carte du sénat sachant qu'elle sera unique ce tour ci ?)
- la durée de jeu de la partie qui peut être rapide si chacun y met du sien
- la frustation de chacun lorsque l'on n'est pas choisi ... et que cela semble illogique

Points négatifs :
- le matériel de jeu est clairement de l'amateurisme (billets qui se détérioreront rapidement, plateau avec juste le dessus collé ...)
- l'orientation possible par un joueur de la partie (en cas d'accord simple ou d'absence de volonté tactique par exemple) ce qui fausser le résultat
- le manque d'interaction qui se voit lorsque l'on a affaire à des joueurs prenant leur temps entre chaque action

Conclusion : L'utilisation des cartes gagnées aux enchères et la gestion de l'argent font de ce jeu un futur classique qui ressortira régulièrement.

Commentaires

Default