Des Démons par millions

10,0

La série Astre d'or n'est peut-être pas époustouflante, mais son final est particulièrement réussi. Surtout la première partie du livre.
De retour du plan parallèle de Noctiurne (ou Daziarn pour les connaisseurs de Loup Solitaire), nous nous retrouvons dans un immense désert. Désert qui porte mal son nom car il est infesté de démons qui sortent en permanence d'un portail maléfique!
Pendant de nombreux paragraphes, nous voilà obligé de combattre mais surtout de fuir cette horde sans merci. Des passages spectaculaires me reviennent à l'esprit : la bataille aux côtés de Chani dans la cuvette sans issue, la fermeture du portail d'Agarash, la fuite à cheval devant les serpents ailés... Vraiment bon.

La suite aussi est très bien. Les monstres de pierre, le choc des armées puis le combat final contre Charatchak. Une fantastique conclusion pour cette (trop) courte série.

Commentaires

Default