Dernière solution en cas de famine : manger les chasseurs incapables !

10,0

L'âge de pierre fait partie des jeux que j'apprécie le plus.

Il est rapide et fluide. Les actions sont simples, les séquences bien définies. Et malgré tout, c'est un jeu qui a une profondeur séduisante. Il va falloir faire des choix (où se positionner, en quel nombre...). Il y a de multiples façon de marquer les points (bâtiments, population, agriculture, outils, ...) tant et si bien qu'il va falloir encore sélectionner une tactique.

La présence du hasard par l'intermédiaire de dés (et des probabilités : il est plus facile d'obtenir de la nourriture que de l'or) est opportune et nécessaire dans le cadre de "l'histoire" : faire une bonne chasse n'est jamais sûr... Cela dit, ceux qui fabriquent des outils pourront influer en partie sur ce hasard.

On pourrait lui reprocher de favoriser le chacun chez soi. Il est vrai qu'il n'y a pas d'interaction avec les adversaires (tout au plus, un joueur peut bloquer un emplacement, une ressource, une carte). Cependant, ce n'est pas l'objectif de ce jeu.

Dernière mention sur le matériel : des nombreux pions de ressource en bois, aux plateaux (personnels et central)en passant par les cartes, tout est soigné. Les illustrations sont de qualité. Le plateau n'est pas encombré de mulitples symboles incompréhensibles. C'est clair et net. Sans oublier le gobelet en cuir de luxe pour lancer les dés ! Tout est bien pensé !

C'est donc un jeu plaisant, à tel point qu'il m'arrive d'être content d'avoir fait évoler ma petite famille, d'en vouloir aux dieux de la chasse... et d'en oublier que je suis arrivé seulement 4e !

Commentaires

Default