Dépassés les fuyards !?

8,0

Les fugitifs sont une véritable relique dans le monde des jeux de société. Le matériel est moche et incite plutôt à fuir comme le laisse entendre le thème.
Si on fait fi des apparences, on peut découvrir un jeu aux règles très simples mais pas dénoué pour autant de finesse et de profondeur.
Le principe du jeu n’est pas sans rappeler Quoridor. Il s’agit là aussi de faire des choix judicieux en alternance. Faut-il avancer, poser une tuile ou retarder l’adversaire ?
Tout le dilemme est dans une gestion avisée de ces opportunités.
Le hasard n’est pas en reste (direction de la fuite aléatoire et pioche de tuiles) mais le jeu reste relativement contrôlable par les joueurs ou du moins la sensation de pouvoir maîtriser son destin est réelle.
Le secret de cette impression de liberté : les points d’action !
Un jeu aussi ancien (l’année reste inconnue à ce jour mais on pourrait vaguement estimer au début des 70) que Les Fugitifs avait déjà incorporé dans ses règles la notion de points d’actions utilisables librement par les joueurs. Ici on peut en faire 3 par tour ce qui maintient un rythme soutenu tout le long de la partie.

Les Fugitifs pêchent surtout par une présentation obsolète. Le mécanisme de connexion est intéressant mais aussi un peu répétitif.

Un ovni ludique qui mérite le respect !

Commentaires

Default