Ce jeu est sorti le 13 mai 2010, et a été ajouté en base le 2 févr. 2010 par 20.100

édition 2010
Par Marco Ruskowski et Marcel Süsselbeck
Illustré par Oliver Schlemmer
Édité par Queen Games
Distribué par Oya

Standalone 1 extension 2 éditions

Demi teinte

Nombre de parties : 2 (à 2 et 4 joueurs)

Fresko est un joli jeu de pose d'ouvriers.
Son thème colle parfaitement avec ses mécanismes, ce qui accentue son caractère de facilité de prise en main par rapport aux jeux de cette même famille.
Présenté avec 3 extensions, qui le complexifient à peine, il se joue sans problème avec la totalité de ces dernières; le fait de ne pas les ajouter étant plutôt laissé pour ceux n'ayant jusqu'alors pas joué à ce genre de jeu (je ressens donc plus un prétexte pour l'estampiller "jeu familial"). Si elles sont un réel plus pour ce qui est de la possibilité de simplifier le jeu, on a tout de même l'impression qu'il ne s'agit pas d'extensions, mais de possibilités d'élaguer certaines branches du jeu. Peu importe.

Un léger regret que chaque écran de jeu représente des pions rouges, même quand on joue une autre couleur.

La prise en main est rapide et le matos agréable (encore quelques découpes légèrement ratées, ce qu'on trouve de plus en plus souvent dans les jeux de "cubes").
Reste que ce côté familial ôte à Fresko ce qui fait le sel des grands jeux: une impression de tendu, des décisions lourdes à prendre.
Non pas que tout semble évident, mais on voit bien aussi que les neurones ne surchaufferont pas trop.

Un bilan ?
Pas facile, car le jeu est beau, son thème présent et il est facile à sortir. Pour autant, il n'est pas plus court que les jeux du même genre et bien plus léger: les autres me procurent plus grand plaisir ludique.
A réessayer avant de me décider s'il quittera ma ludothèque ou pas, malgré son talent indéniable.
Actuellement, je lui mets un bon 7,5/10.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default