Demeter

de Matthieu Verdier
Demeter
8.08 
6 avis

Description du jeu :

Demeter est un jeu de type flip & write qui se déroule dans l’univers de Ganymède et jouable de 1 à 100 joueurs pour une durée d’environ 20 minutes. Pendant chacun des 12 tours de jeu, chaque joueur c... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 27,00 €
Ce que l'on n'aime pas
Aucun pour ou contre
Catégories
Jeux de cartes

Demeter, sauroposéidon ludique ou compsognathus ? (VonGuru)

Le salut du roll & write viendrait-il d’une plus grande difficulté, distinguant enfin Cartographers, Welcome to Las Vegas et Demeter des dizaines et des dizaines de variations familiales qui ont proliféré après le succès de Très Futé notamment, variations parmi lesquelles il est souvent difficile de repérer d’authentiques tentatives de fraîcheur ? Demeter est en tout cas mémorable et passionnant, par son thème évidemment fascinant, abstrait mais assez joliment mis en scène pour qu’on y croie un peu, par son incitation aux combos jubilatoires, par la diversité des stratégies possibles.

C’est qu’il s’agit d’abord de s’adapter à quelques contraintes aléatoires, la nature et l’ordre des objectifs lors de la mise en place, le tirage des cartes ensuite, que l’on ne ressent d’ailleurs jamais comme arbitraire (donc frustrant) précisément parce que l’on peut tant faire en seulement douze tours que notre fiche finit toujours par ressembler à quelque chose que l’on a voulu et ne peut qu’assumer.

On est libre de définir préalablement que l’on tentera dans cette partie d’autres spécialisations de couleurs, d’ignorer les cartes grises, de découvrir autant de dinosaures que possible, et donc de tenter quelque chose de différent de ses parties précédentes, il faudra aussi savoir modeler ses désirs en fonction de ce que le jeu met à notre disposition, dans des parties ne se ressemblant jamais malgré un matériel à première vue limité.

Les carnets d’éditeur narrant le développement de Demeter confirment ce que chaque partie rend déjà évident, que l’on est face à une merveille d’équilibrage, brûle-neurones et pourtant relativement accessible, proposant de nombreux axes tactiques et pourtant fluide et rapide, très codifié et inspirant paradoxalement la sensation d’être l’auteur de tout ce que l’on accomplit.

Ce descendant original de Coimbra, Welcome et Ganymède n’est ainsi pas pour rien le jeu que je pratique le plus en solo avec Très Futé, tous genres confondus, alors même que je ne suis généralement pas très amateur de jeux de société solitaires, et l’un de ceux que j’ai le plus sortis en compagnie dans les dernières semaines, et qui a systématiquement séduit des participants aux profils ludiques les plus divers !

L'intégralité de mon analyse de Demeter est lisible sur le blog VonGuru : https://vonguru.fr/2020/05/23/demeter-entre-welcome-et-tres-fute-avec-des-dinosaures-jeurassic-park/

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default