Railroad Tycon : le jeu de plateau

Railroad Tycon : le jeu de plateau

Édition 2006
2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
120 min
Temps de partie
60,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

Démesure.

10,0

Démesure. C’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on ouvre la boite de Railroad Tycoon.
La démesure du matériel. La boite n’est pas forcément gigantesque (la boite de Tikal est un peu plus grande par exemple) mais elle pèse bien ses 3,5 kg. Un beau bébé en quelque sorte. A l’ouverture, des centaines de tuiles hexagonales à détacher, des sachets remplis de petites locomotives en plastiques de différentes couleurs ou de bâtiments ferroviaires, quelques cartes, un sac en toile noir rempli de petits cubes multicolores et surtout un immense plateau de jeu séparé en trois morceaux.
Malheureusement …
Extrait : Moi dans le salon à déballer RailRoad Tycoon, ma femme que j’aime, dans la cuisine à préparer le mangé de la progéniture.
« - Chérie, va falloir se racheter une table de salon. Mon Railroad Tycoon, il ne rentre pas sur la table de ton arrière grand-mère.
- ?!?!? De quoi tu me parles. Ah de ton nouveau jeu ! Bein t’as qu’à mettre les rallonges.
- (Evidement de mon nouveau jeu, de quoi elle voulait que je lui parle !!!) Heu ! Y’a déjà les rallonges, mais c’est en largeur que ça ne rentre pas !
- Ah ? Alors on ne va pas pouvoir y jouer. Dommage (sur un ton probablement ironique mais mal perçu à cause du mixeur)
- Grrrrmm (toujours à se chercher des excuses pour pas jouer celle là). Mais si, t’inquiètes pas on s’arrangera. Grrr.
- Oh tu sais, pour ça je ne m’inquiétais pas trop.
- Grrrrrr… (Après l’installation du plateau qui effectivement prend toute la table et déborde de cinq bons centimètres sur les cotés, j’essaye de placer le reste des éléments de jeu). Euh chérie ! En fait on va la garder la table de ton arrière grand-mère. Il en faut une deuxième pour poser le reste du matériel.
- Mais oui mon amour. Bon, quand tu auras fini de jouer tu viendras donner à manger à ta fille.
- (Soupir)»
Au final nous n’avons pas changé de table. Le salon était de toute manière trop petit pour en accueillir une de taille suffisante pour jouer à Railroad Tycoon.

Passé se petit désagrément (compter quand même environ 3000 € pour la nouvelle table et un peu plus pour agrandir le salon) le jeu est vraiment très bon.
Les règles sont assez simples (bien que desservies par la traduction et surtout par quelques manques (cf. la faq)) et relativement courtes à expliquer pour un temps de jeu plutôt long (compter plus de 2 heures).
Le thème, la construction du réseau ferroviaire de l’est des états unis entre 1850 et 1880, est renforcé par le gigantisme de la carte. Vous voulez des grands espaces ? Vous aurez des grands espaces !
Construire des voies et livrer des marchandises pour devenir le plus grand baron du rail voilà votre mission. Deux petits problèmes : vous n’avez pas un dollar en poche et surtout vous n’êtes pas seul sur l’affaire.
On pourrait penser que la bataille est rude pour la construction des voies. En réalité, l’interaction entre joueurs est assez présente en début de partie où les bons itinéraires à construire sont rare (du fait de vos faibles moyens). Ensuite lorsque les empires se développent le phénomène est dilué dans l’immensité de la carte (sans pour autant disparaitre !). Restent les cartes actions où la lutte est acharnée tout le long de la partie. Cependant l’intérêt du jeu n’en est pas diminué pour autant. Il s’agit d’une course. Une course pour être le plus riche, le plus gros, le plus rapide. S’agrandir, s’agrandir encore, s’agrandir sans cesse … s’agrandir ou périr. Et garder un œil sur vos adversaires.

Pour résumer, un thème fort, un matériel gigantesque (trop ?) et de très bonne qualité, des règles relativement simples et assez faciles à expliquer, un temps de jeu assez long sans pour autant s’ennuyer un instant, des mécanismes qui on fait leurs preuves.
Les jeux de trains sont en quelque sorte ma petite faiblesse. Railroad Tycoon n’échappe pas à la règle : j’adore, et tant pis pour la table de l’arrière grand-mère.

Railroad Tycoon ou le jeu de la démesure. Comme cet avis.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default