Alchemists

de Matúš Kotry
Alchemists
8.89 
101 avis

Description du jeu :

Aucune description
Achetez ce jeu sur :

Déduction, tension, charlatanisme

Alchimistes est un jeu surprenants, par la manière dont il marie divers éléments.

Tout d'abord, il faut remarquer qu'il s'agit d'un jeu de pose d'ouvrier. On choisit ses actions puis on les réalisent. Les joueurs ne se bloquent par directement sur les cases mais se gênent tous de mêmes lorsqu'ils sont plusieurs au même endroit : schématiquement, le premier à alors les meilleurs choix, laissant le reste aux autres (qui des fois ne pourront du coup même pas réaliser l'action). Sauf que c'est le dernier joueur qui choisit ses actions en premier, laissant tout le loisir aux autres de l'embêter en connaissance de cause. Du coup, si la mécanique de blocage est moins méchantes que dans d'autres jeux du même style, le placement reste très interactif (à la fois parce qu'on bloque ou parce que l'on renonce à programmer des actions sur lesquels on a trop peur d'être bloqués). A savoir que l'ordre des joueurs et décidé en début de tour : plus on choisit de jouer tard plus on aura de bonus (comme tirer immédiatement des cartes ingrédients dont on manque constamment). Les actions sont globalement plutôt simples (prendre un indrédient, transformer un ingrédient en sous, acheter un artefact, tester un mélange d'ingrédients, publier une théorie,...) et évidemment très liée les unes aux autres. Comme dans tout bon jeu (de gestion) tout choix est un renoncement.

Ensuite, il y a un côté déduction à la mastermind/cluedo/énigmes de logiques. Chaque ingrédients correspond à une alliance de forces naturelles (mental, physique et spirituel, plus communément appellées bleu, rouge et vert), chacune apparaissant en positif ou en négatif (par exemple + rouge, - bleu, + vert). Le but étant de trouver l'essence cachée de chaque ingrédient. Pour cela on peut mélanger deux ingrédients et observer les effets de la potion obtenues. Si par exemple en mélangeant la plume de corbeau avec la tige verte (qui a probablement un nom plus alchimique) ou obtient une potion de boost physique (autrement appelée + rouge), on sait que chacun des deux élément impliqué a le signe + pour rouge. En procédant par élimination, après assez de tests, on peut donc retrouver la compositions de chaque choses. Bon, il y a quelques raisonnement supplémentaires que l'on peut faire parce qu'il y a des règles pour lever les ambiguïté que l'on peut exploiter, mais c'est l'idée. Il faut être assez consciencieux sous risque de se foirer par contre, et les règles de mélanges apparaissent nettement plus claires et naturelles après une ou deux parties à se mélanger les pinceaux.

Et c'est là qu'intervient le smartphone (non obligatoire théoriquement, ca marche aussi avec un pc - s'il est portable ça passe encore- mais c'est moins pratique ou avec un maître du jeu mais c'est franchement chiant pour lui) : pour connaître le résultat du mélange on scanne nos cartes (ou on peut les entrer manuellement) et il donne le résultat. C'est pratique et quasi indispensable pour faire marcher un système comme cela. Par contre, ce n'est pas vraiment fun : si le jeu vous attirez pour le côté gadget du téléphone vous risquez d'être déçus. Mais il y a probablement un jeu plus fun et immédiat à faire avec ça (si ce n'est déjà fait). L'apppli me semble bien foutue et pas trop gourmande mais j'ai pas trop vérifier.

Tout ça pour publier nos théories, ce qui est la source principale de points du jeu. On essaye de publier sur l'essence des ingrédients, mais aucune vérification n'est faite à ce moment là et la publication (même fausse) nous rapporte de la otériété tant qu'elle reste en place. Et donc, on peut aller dénoncer les théories de nos petit camarades en allant prouver que ce ne sont que des charltants qui publient n'importe quoi. Là il y a deux niveaux de règles : en débutant il suffit de dire ce qui est faux alors qu'en expert il faut être capable de donner une expérience qui va le prouver. Perso, je trouve ça beaucoup plus rigolo en expert mais c'est effectivement difficile à apréhender tant qu'on est pas bien familiariser avec la logique alchimiste.

Pour moi, ça contribue énormément au fun du thème. Parce que le thème est une sorte de parodie de la recherche scientifique, avec des expériences donnant des résultats partiels mais bon faut publier là maintenant parce qu'il y a une conférence bientôt (des points bonus ou malus pour avoir assez de publis). Au pire, on met un paragraphe imbitable quelque part qui veut dire que certains aspects demande des approfondissement de l'étude et ça nous évitera de perdre la face lorsque la théorie sera démontée. Et si on publie sur des thèmes voisins on pourra récupérer des financements sur projet. Toujours dans le côté savoureux du thème, on a des thésards qui servent la science avec joie et on peut donc tester la potion sur eux plutôt que d'en risquer les conséquences nous mêmes. Mais une mauvaise expérience et ses ingrats demanderont à être payés... D'un autre côté le thème médiéval fantastique - qui permet de sympathiques illustrations colorées - et potions magiques n'est pas si présent au final. Typiquement, on remarque à peine si on vend nos potions à des barbares, des mages ou des voleurs.

La grande réussite du jeu est pour moi de réussir à être super tendus : avec les conférences côté experts (franchement recommandé d'après moi) on court vraiment après les publis, les ingrédients, les sous... ha et zut, ça aurait été mieux d'avoir le temps de faire des tests aussi. Du coup on peut se foirer dans les grandes largeur et il y a une tension et un doute permanent très agréables. On prend beaucoup de risques et si c'est dans l'ensemble plutôt payant on peut quand même se prendre quelques gros revers.

C'est là le défaut du jeu : on prend des risques, il y a donc pas mal de hasard. Au fial, ce n'est pas rare que le vainqueur est juste eu plus de chances que les autres. Moi, ça me va je ne trouves pas gravissime que les scores ne reflètent pas toujours la qualité de jeu. Par contre, un peu plus gênants, certaines parties manquent un peu de tension et d'intéret parce que l'on s'apperçoit qu'en fait un peu par hasard les premières théories étaient juste, et qu'on a publiés des trucs cohérents derrière, et qu'en fait tout est juste et donc on ne peut pas contester et la partie est un peu plate. Ces parties restent intéressantes mais tout de même un cran en dessous des meilleures parties ou pleins de trucs sont faux et où on ne le réalise pas tout d'un coup.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default