Caylus
Ce jeu est sorti le 26 oct. 2005, et a été ajouté en base le 17 mai 2005 par Grunt

édition 2005
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Rio Grande Games, Millennium et Hutter Trade

Standalone 1 extension 4 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Débuts difficiles, et puis...

On en a un peu chié au début, il faut bien le dire : on oubliait des paramètres, on oubliait de donner son point de prestige à machin quand on était chez lui... Et puis dès qu'on notait notre erreur ou notre oubli, on constatait que pourtant tout avait été là, sous nos yeux depuis le début, soigneusement noté en pictogrammes sur le plateau de jeu le mieux foutu depuis l'échiquier.

Lisibilité impeccable, matériel de roi, sobre et pratique. Il faut une grande table pour tout étaler? Même pas : on peut se passer les piles de tuiles à consulter, la banque peut être un joyeux bordel où sont entassés sans ordre deniers et ressources. Donc en plus, l'ergonomie du jeu est assez bonne pour un "gros" jeu.

J'aime que les paramètres soit l'objet d'un combat constant (ordre du tour, coût du placement d'un ouvrier, contribution majoritaire au château...), j'aime que l'argent joue un rôle important mais que la boîte ne soit pas pleine de monnaie factice jusqu'à ras bord.

Il est toujours difficile d'amener quelqu'un à Caylus, ce jeu fait un peu peur par sa relative austérité. Mais une fois l'effort fait, les gens y reviennent volontier. J'ai remarqué que la plupart des gens initiés avec Catane passent à Caylus sans difficultés.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default