Ce jeu est sorti le 30 sept. 2001, et a été ajouté en base le 30 sept. 2001 par Maître Dolph

édition 1992
Par Don Greenwood, Richard Berthold et Robert Haines
Illustré par Bernard Alunni et Fusin
Édité par Jeux Descartes

Standalone 4 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

De la chose publique

Un jeu surprenant entre le jeu de rôle , le jeu de plateau et le wargame stratégique. Un belle leçon de'histoire et un expérience enrichissante de la démocratie.Cette nouvelle édition est luxueuse et les composants à la fois incitent au jeu et facilitent la gestion des tâches.Res publica romana (rpr) reste un gros jeu. Les règles sont volumineuses et le temps de jeu assez long.Ce jeu est desservi par la rédaction des règles. Cette nouvelle édition aurait dû être l occasion d'une réécriture et d'une nouvelle mise en page au service de la pédagogie. On retrouve une organisation des règles typique des jeux des années 80 façon wargame. Il est impossible de différencier par exemple les actions et les règles qui s'y rapportent. Du coup on passe beaucoup de temps à comprendre l'architecture de la structure avant de pouvoir comprendre le contenu. Certes les règles sont touffues et complexes mais elles ne sont pas si compliquées. Elles sont logiques. Je conseille une responsabilité partagée entre les joueurs pour les phases de gestion.C'est est avant tout un jeu qui réalise un subtil équilibre entre coopération et concurrence. C'est est un jeu ou il faut savoir gagner sans entraîner la perte de tous. La phase la plus intéressante est celle des négociations et des votes au sénat. Cette phase est celle qui peu selon les joueurs se rapprocher du jeu de rôle. Avec cette particularité du jeu de rôle : on peut jouer sans chercher à gagner. Dans rpr on peut se faire le champion de la république juste pour se faire plaisir. C'est un jeu qu'il faut s'approprier. L'appropriation commence par la rédaction d une synthèse des règles plus ergonomique. Malheureusement, rpr est assez difficile à sortir dans une soirée jeu. D'autant plus que les soirées jeu tendent à être multi jeux.S'il vous plaît: soyez sympa : Laissez tomber les nouveautés et laissez-nous vous initier.Pour conclure. Et désolé pour cette note politique : Un bel exercice pour la démocratie. Un très bon jeu hybride de négociation.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default