Ce jeu est sorti le 17 nov. 2014, et a été ajouté en base le 17 juil. 2014 par Filosofia

édition 2014
Par Isaac Vega et John Gillmore
Illustré par Fernanda Suarez
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension 3 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

De la bonne co-op !

Dead of winter, sympa par son thème (enfin, faut aimer les trucs de zombies), est un beau jeu. Le matériel est de qualité, les pions en carton sont jolis et suffisent à l'immersion, évitant d'alourdir la facture avec des figurines à peindre. Côté design et ambiance, donc, ça le fait, on se croirait dans un épisode de Walking dead.
Ceux / celles qui aiment les grosses tables y trouveront leur compte. Forcément, l'installation est un peu longue, mais s'accélère au fil des parties. Les règles sont plutôt accessibles pour un gros jeu de ce genre, et facilement assimilables. La mécanique de jeu est relativement fluide et il y a peu de temps mort.

Alors, c'est du co-op, avec tous les défauts et qualités propres à ce type de jeu. Mais, et c'est le gros plus de Dead of winter, il peut y avoir un traître dans l'équipe. Quand on est traître, mieux vaut la jouer fine, rester patient, et s'amuser comme un petit fou à jouer la comédie ("ah là là, t'as pas de bol...") en savourant l'enfer qui gagne ses petits camarades. Gniark gniark.
Mais même sans traître, le jeu évite d'être trop répétitif en distribuant à chaque joueur, en plus d'un objectif commun, un objectif personnel. Or, celui-ci, sans être incompatible avec l'objectif général, oblige parfois à faire des choix qui peuvent avoir des conséquences dramatiques !

Ajoutez à cela les cartes croisée des chemins qui ajoutent une dose d'imprévus, et vous obtenez un excellent gros jeu, que tout amateur de zombies se doit de posséder.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default