De belles histoires... Mais est-ce vraiment un jeu ?

Il était une fois décroche incontestablement la palme de l'originalité. En proposant aux joueurs d'inventer ensemble leur propre histoire, il apporte une touche d’inventivité, de poésie, d’évasion et de finesse à ce monde de brutes. Du coup, avec des joueurs très inventifs ou d'anciens rôlistes en mal d'histoires, il n'est pas rare d'assister à de franches rigolades et de partir dans de gros délires. Mais comme pour beaucoup de jeux qui sortent totalement de l'ordinaire, on aime ou on n'aime pas. Et personnellement, je n’accroche vraiment pas : ce jeu est vraiment trop… « bizarre ».

Le système de jeu n’est d’ailleurs pas exempt de défauts. Avec les multiples rebondissements, il me semble par exemple très difficile de terminer son histoire « proprement », et bien souvent les fins n'ont ni queue ni tête. Elles ont au moins un milieu, me direz-vous, et c'est déjà ça. Surtout, de parties en parties, il devient de plus en plus difficile de créer des histoires toujours plus inventives avec la même base de cartes. Sans compter le fait que si ne serait ce qu'un joueur manque d'enthousiasme, ou n’arrive pas à comprendre l’esprit du jeu, la partie est gâchée. Dans ce cas, mieux vaut passer tout de suite à autre chose.

A réserver aux amateurs, donc, ce qui n’est pas vraiment mon cas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default