Ce jeu est sorti le 12 sept. 2012, et a été ajouté en base le 12 sept. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Yoann Levet
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension

De Anterpryse à Myrmes : Les fourmis font du ski

Il était une fois un rendez-vous mêlant neige et jeux : Valmeinier. Un copain qui vient d'essayer un proto vient me trouver : "Dncan*, il faut que tu essaies le jeu de Pacific23*, il m'a l'air très bon". On va donc voir ça, et en effet on a droit à une partie d'un bon jeu de gestion, avec de la notion de placement de tuiles, et ce qui n'est pas si commun dans cette catégorie : un thème fort et original très présent. D'ailleurs on a joué a essayer de trouver un autre thème à plaquer par-dessus, et tout ce qu'on a pu trouver c'est : une gestion de termitière, et même là je pense que tout n'aurais pas aussi bien collé.
Là-dessus, on l'encourage à aller présenter dare-dare son jeu à un autre visiteur de ce séjour : Karis*, qui pour les ceusses qui ne le sauraient pas, est monsieur Ystari.
Et bien vous me croirez si vous voulez, mais il a fallu insister, et menacer de le faire nous-même s'il ne le faisait pas. "Mon jeu n'est pas complètement fini" "C'est vrai, mais le reste du chemin tu le feras avec l'éditeur, c'est son boulot. En l'état il est bien assez abouti pour pouvoir être montré."
En fait il en rêvait mais il avait juste besoin d'un petit coup de pouce pour en trouver le courage, et au final le proto a tourné toute la semaine dans la chambre de l'éditeur et Pacific23* est rentré chez lui avec un contrat tout neuf en poche.
* Les vrais noms ont été changés

Ca c'était l'histoire de Anterpryse.
Et maintenant voici Myrmes (prononcez "mirmèsse").

Myrmes, c'est l'aboutissement du travail sur ce jeu réalisé par son auteur et la team Ystari. Et tout ce petit monde peut être fier de son travail : le résultat est à la hauteur des attentes.

Côté graphique, il est superbe, même s'il y en aura probablement encore pour dire que les jeux Ystari sont moches (non mais regardez-moi un peu cette boîte !). Il y a même de petites fourmis en plastique pour changer des cubes en bois (ne vous inquiétez pas, ils sont toujours là pour les ressources). Le jeu est toujours aussi riche, sa fluidité a encore été améliorée, et le génial plateau individuel de la fourmilière du joueur qui lui sert en même temps d'aide de jeu est toujours bien là.

Alors d'accord il y a une petite anicroche : une inversion d'icônes au dos de quelques tuiles, mais le thème est tellement présent qu'on en effectue facilement la correction instinctivement. Ce thème est même si présent qu'il devrait permettre d'accrocher des joueurs plus occasionnels auquel ce jeu ne se destinerait à priori pourtant pas.

Enfin bref, il n'y a pas à tergiverser : Myrmes, si vous aimez les jeux de calibre "moyen plus" (comme Puerto Rico par exemple) et n'avez pas la phobie des insectes, ne le manquez surtout pas !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default