Descendance
Ce jeu est sorti le 27 févr. 2012, et a été ajouté en base le 4 nov. 2011 par Mathilde-Gigamic

édition 2011
Par Inka Brand et Markus Brand
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Gigamic
Distribué par Gigamic

Standalone 3 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Danse des décédés

De loin, Descendance peut sembler similaire à beaucoup de jeux de pose d'ouvriers.
Pourtant, le mécanisme de gestion du temps et des décès, qui est la seule originalité du jeu, le fait sortir du lot à mes yeux.

En effet, selon l'optique choisie (jouer les Archives du village ou faire l'impasse dessus), on va avoir tendance à utiliser ou au contraire éviter les actions couteuses en temps, ce qui crée une sensation de jeu assez atypique.

Il y a 3 grands domaines pour faire des points, que l'on peut panacher entre eux tout en jouant les Archives ou pas. Ce qui laisse théoriquement pas mal de possibilités, mais certainement pas celle de jouer sur tous les tableaux à fond : des choix cornéliens sont donc au rendez-vous.
Après 4 parties, un léger souci d'équilibrage apparaît toutefois, les joueurs essayant de se baser à fond sur la partie "Voyage" terminant systématiquement derrière ceux ayant misé sur l'Eglise et surtout le Marché.
Certes, une fois ceci de notoriété publique, le méta-game se modifie, et les deux domaines les plus rentables souffrent d'une concurrence accrue dans une partie entre connaisseurs. Toutefois le jeu en est un peu gâché puisque les chemins vers la victoire ne sont du coup pas si nombreux.

A noter le sans-faute du point de vue matériel, hormis les stickers des 4 pions moines qui ne se voient pas (croix marron sur fond noir!), mais franchement c'est du pinaillage.
Le plateau central et les plateaux individuels sont très agréables et surtout ultra fonctionnels puisque l'ensemble des règles y figure.
La présence d'une aide à la mise en place de la manche est un petit détail pratique qui a également sa valeur ajoutée.
Tout est en bon gros carton, et je suis agréablement surpris du prix de vente au regard du contenu : il y a tellement d'autres boites plus chères et moins remplies...

Au final, un mix de classique et de déroutant, dans un enrobage réussi, accessible, d'une durée de partie très variable mais globalement plus que raisonnable : du bon, sans être parfait.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default