La ruée vers l'Or
Ce jeu est sorti le 24 déc. 2008, et a été ajouté en base le 24 déc. 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Marco Teubner
Illustré par Harald Lieske
Édité par Edge Entertainment et Phalanx
Distribué par Millennium

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Dans ce jeu, il existe une faille, un gouffre. Que dis-je, un gouffre … c'est un abîme.

Le mécanisme du jeu est simple. Une phase de production et une phase de déclin.
Dans la première phase, vous pouvez récolter des pépites en plaçant des prospecteurs sur les mines ou les placer en ville pour acquérir des compétences particulières en posant des cartes (façon poker). Dans la deuxième phase, vous pouvez récolter des pépites de la même manière que dans la phase une ou retirer vos prospecteurs de la ville et vos cartes du jeu.
Les points positifs sont les pépites récoltées et les cartes retirées du jeu ; les points malus sont les prospecteurs "oubliés" sur le plateau et les cartes non retirées.
Jusque là, rien de bien compliqué.
Néanmoins, lors d'une partie, nous sommes tombés sur une énorme faille dans ce jeu.
Un joueur n'a rien fait d'autres que de placer ses prospecteurs sur les mines. À chaque tour, il retirait 5 pépites. Dès que les autres joueurs avaient des bâtiments, il avait par défaut la carte +1 pépite. Il retirait alors 6 pépites à chaque tour. Fin de la 1ère mine, il paye 5 actions et déplace tous ses prospecteurs sur la seconde. Même chose pour la 3ème et dernière. Le joueur n'a pas utilisé la phase déclin puisqu'il n'a rien mis sur la ville et ne compte pas retirer ses prospecteurs de la mine.
Résultat final, ce joueur gagne par presque 50% de plus que ces adversaires qui ont joués sur la ville pour les cartes bâtiments et sur les mines. Il gagne, certes, mais quelle partie intéressante. c'est un grand intérêt de jeu : - piocher 6 pions sur le plateau à chaque tour et effectuer 3 déplacements dans tout le jeu.
Notre déduction est alors simple. La ville ne sert à rien et les compétences des cartes bâtiments sont trop peu importantes face à un joueur qui ne fait que "creuser". La phase déclin ne sert à rien puisqu'on peut gagner avec la production seule sans rien retirer du plateau.
Ce jeu se résume donc a "creuser" dans les mines et le reste ne sert à rien. On ne peut que s'incliner devant les testeurs. Que faisaient-ils lors des parties ? Et l'éditeur de ce jeu l'a-t-il essayé ? Tester un jeu, c'est tester chaque phase indépendamment des autres. C'est effectuer les calculs nécessaires pour rendre cohérentes entre elles chaque actions. Bref, un jeu à double choix en deux phases dont un choix ne sert à rien et une phase est inutile. Je ne m'étendrais pas sur les incohérences de calculs entre le coût des actions des prospecteurs et la perte de points s'ils restent sur le plateau en fin de jeu. Toutefois, ce jeu porte bien son nom, "Ruée vers l'or", effectivement ne faites d'autre que vous ruez vers l'or pour l'emporter.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default