Khronos
Ce jeu est sorti le 20 déc. 2006, et a été ajouté en base le 24 sept. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Ludovic Vialla et Arnaud Urbon
Illustré par Jean-Claude Adelmand et Geoffrey Stepourenko
Édité par Matagot
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Court terme vs. long terme

Ce jeu ressemble beaucoup à "Tigre et Euphrate" mais renouvèle l'idée de base en proposant de jouer sur trois plateaux différents, et en limitant le nombre de tours à sept. Si bien que l'on ne peut pas véritablement construire une stratégie imparable, ou même chercher à se développer chaque tour un peu plus. La pioche de cartes est une limite supplémentaire à la vision globale.
En fait, ne gagne pas celui qui a le mieux construit ses domaines, mais celui qui a le mieux sû profiter des situations (et dont les domaines sont infiniment plus précaires et fragiles). Il faut savoir construire des bâtiments qui seront peut-être (sans doute) détruits ensuite. Ce jeu est véritablement une course de vitesse. Il ne s'agit pas de tenir sur le long terme, simplement d'être à un instant donné le plus riche. En ce sens, on peut rapprocher "Khronos" de "Vinci" : savoir gérer son déclin est la clef du succès.

Une grande réussite donc, même si certains lui reprocheront le systême de pioche des cartes. Il suffira de leur répondre qu'aucune combinaison n'est mauvaise, il faut simplement préparer chacune des éventualités (au pire, ils peuvent toujours jouer avec la variante de la cinquième carte).
En fait, ce jeu n'a qu'un défaut : le principe de l'adaptation ne permet pas de réfléchir totalement à ses coups avant que cela ne soit effectivement à son tour de jouer. D'où des temps d'attente parfois longs...


Après avoir joué quelques parties supplémentaires, je crois pouvoir affirmer qu'une tendance se dégage : les joueurs finissent par ne se consacrer qu'à deux plateaux, surtout que le troisième n'est pas compté. Jouer effectivement dessus devient un luxe que l'on ne saurait s'autoriser étant donné le très petit nombre de tours. De toute façon, cela ne servirait pas à grand chose si ce n'est gêner ceux qui jouent intensément dessus. Quelques part, cette constatation me déçoit. Même si c'était plutôt prévisible...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default