Ce jeu est sorti le 15 mai 2002, et a été ajouté en base le 15 mai 2002 par Docteur Mops

édition 1989
Par Steve Jackson
Illustré par C. Mara Lee, Carl Manz et Czeslaw Sornat
Édité par Jeux Descartes

Standalone 3 éditions

Contrôler le monde : un métier

Illuminati n'est pas un jeu comme les autres. Il ne peut pas mettre tout le monde d'accord. Rien que pour ça, ça donne envie de l'essayer. Enfin, tout ça pour dire que c'est du Steve Jackson. De ce que j'ai joué ou vu sur ses jeux, j'ai l'impression que c'est trop poussé, même si je dis ça avec regret.

Alors, je reprends depuis le début. Illuminati est un jeu original dans sa mécanique et très amusant quant à l'ironie du thème : contrôler des groupes d'influence afin d'atteindre ses objectifs idéologiques. Et puis il y a l'humour des cartes. Alors c'est à contrecoeur que je mets ce 2, mais voilà.. il me manque de la jouabilité.
J'ai été déçu, comme à Munchkin. Pour une raison similaire d'abord : le jeu est lourd. Autant dans Munchkin j'ai trouvé que c'était trop, autant dans Illuminati c'est beaucoup. En soi, les principes sont simples et cohérents avec le thème, mais il y a beaucoup d'éléments, de calculs... Le jeu n'est pas très fluide.
Dans les raisons particulières : primo les illustrations sont très moyennes, deuxio l'interaction est limitée (on se ligue généralement contre et pas avec, pour empêcher une attaque trop forte), terzio l'attente est importante (une partie ne dure pas une heure, mais bien 3 fois plus) et quarto les tours finissent par se ressembler.

Donc je répète, je trouve Illuminati vraiment original et ça m'amusera de jeter un oeil à une partie en court. Les O.V.N.I. qui contrôlent les femmes de sénateurs qui contrôlent la mafia qui contrôle le fisc qui contrôle les gangs de motards.. bon c'est grotesque et drôle. Mais de là à avoir envie d'y rejouer, ça ne suffit pas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default