Ce jeu est sorti le 23 sept. 2011, et a été ajouté en base le 27 juin 2011 par Docteur Mops

édition 2011
Par Martin Wallace
Illustré par Paul Kidby, Peter Dennis, Bernard Pearson et Ian Mitchell
Édité par IELLO et Treefrog Games
Distribué par IELLO

Standalone 2 éditions

Concentré de foutoir

Sans être un gros connaisseur l'univers des romans de Terry Pratchett, on apprécie la bonne facture du matériel et les illustrations variées.
Les fans verront quant à eux leur plaisir de jeu bonifié par des lieux et personnages qui leurs sont familiers.

Dans les autres points positifs, le système d'objectif secret associé à des mécanismes d'une grande simplicité fonctionne bien.
La présence éventuelle d'un commissaire Vinaire (qui gagne si personne n'arrive à remplir son propre objectif) rend le temps compté.

La légère composante de gestion est plutôt alléchante, avec quelques effets de bâtiments intéressants, un minimum de gestion de main...

Seulement, patatras, le tout est quasi incontrôlable.
Le must étant les évènements, qui peuvent changer la face du plateau à coups de D12 pour désigner les quartiers concernés.

C'est un bordel intégral, et inégal en plus, car toutes les cartes sont loin de se valoir.
Par exemple une carte A peut très bien avoir exactement les mêmes effets qu'une carte B, mais tout en mieux, et en plus B fait rejouer alors que A non.
Comme on remonte systématiquement sa main à 5 cartes, le fait de rejouer n'est que du bonus... si on a la chance d'avoir ce genre de cartes.

Donc, entre les évènements, la pioche, les effets violents où l'on cible un adversaire, la présence ou non de concurrents dont l'objectif recoupe le mien, on subit un peu la partie à 80%.

Marrant une fois mais plutôt à réserver aux amateurs de jeux bien chaotiques pour une session en mode rigolade et chambrage.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default