Aton
Ce jeu est sorti le 3 mars 2006, et a été ajouté en base le 5 févr. 2006 par ybkam

édition 2006
Par Thorsten Gimmler
Illustré par Harald Lieske
Édité par Rio Grande Games et Queen Games
Distribué par Oya

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Complexe majorité

Aton, c'est avant tout un très beau jeu : joli plateau façon puzzle, cartes de bonne facture bien qu'un peu petites, petits pions en bois agréables tout plein, etc. Ensuite, Aton, c'est aussi un jeu qui ne s'assimile pas en deux temps trois mouvements comme d'autres. En effet, le rôle de chaque cartouche (où l'on pose les cartes) ainsi que les différents décomptes demandent bien souvent d'avoir la règle sous le coude, surtout pendant les quelques premières parties.

Si l'on sait persévérer au delà de ces quelques difficultés, on se retrouve face à un jeu assez intéressant, où certes la chance est un peu présente, mais où les adversaires se battent quand même à armes égales, puisqu'ils possèdent le même jeu de cartes. L'intérêt du jeu se résume ainsi à optimiser l'utilisation de ses cartes afin de gagner des majorités dans les différents temples.

Une fois la règle maitrisée, et quelques parties derrière soi, on regrette quand même que, des quatre conditions de victoire, seule une est vraiment probable, à savoir les 40 points de victoire. Pour les autres, elles semblent difficilement réalisables, tant il est fréquent de se faire enlever des pions et donc supprimer ses majorités.

Enfin, Aton donne aussi un peu l'impression d'être quelque peu incontrôlable : si cela se ressent clairement dans les premières parties, il semblerait que ce soit un peu moins le cas dans les suivantes. On essaie de bâtir une stratégie sur le long terme, mais à cause de la possibilité de se faire supprimer des pions dans les temples, il n'y a aucune garantie que l'on y arrive.

En conclusion, Aton est beau, semble intéressant, mais laisse un arrière goût de manque de contrôle. Reste à voir si au bout de quelques dizaines de parties c'est toujours le cas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default