Comment mettre le monde à sa botte ou comment rendre un jeu sans intérêt.

3,3

Un jeu qui commence bien et finit mal. Côté jeu de gestion, le système de développement et d'expansion est sympa et intéressant. Mais cela se gâte lorsqu'on commence à se frotter aux autres; et là, c'est le drame...

Le système qui règle les batailles est totalement INIQUE ! D'abord, on crée des armées: une armée = une action de cité, sachant qu'on a une à trois cités max, cela fait cher l'armée. Alors il y a la technologie "ingénierie" qui permet d'alléger, mais pour des raisons de construction des bâtiments, on la fait intervenir tard.

Vous avez plein d'armées ? Ouaiiiii, la classe ! Et bien non, vous n'êtes qu'un clochard: sachez qu'elles ne valent rien, vous n'avez acheté et ne déplacez que des uniformes vides (on se demande par quel miracle...) car dès que vous rencontrez quelqu'un, vous vous rendez compte qu'il FAUT avoir des unités dans vos armées, autrement elles ne servent qu'à explorer, donc des colons en moins bien (ce qui expliquerait la différence de coût). Bon, admettons.

Oui, mais... c'est très frustrant et incohérent de voir une armée perdue parce que vous n'avez pas de carte en mains. C'est quoi ces armées ? Ah !!!!! Mais ce sont des éclaireurs ! OK, je marche.

Oui, mais... créer une unité, cela coûte aussi une action de cité, pour un coût total de DEUX actions et NEUF points.

Bon, la guerre, cela coûte cher, admettons.

Oui, mais... les unités, on les pioche au hasard, et pour le même coût, elles n'ont pas la même valeur de combat ! Vous tombez aléatoirement sur des tocards ou des soldats d'élite (40% de différence je crois...).

Bon, le sergent instructeur était malade ce jour-là, admettons.

Il y a un système de priorité qui gère les combats et est supposé donner un côté "cubenbois" aux bastons.

Oui, mais... les unités d'un même type elles ne portent pas les mêmes priorités, du coup, la gestion passe à la trappe. C'est du hasard, autant revenir au bon vieux D6 !

Vous voulez gagner à ce jeu: construisez rapidement trois cités à dix-douze points de construction + plein de points de technologie grâce à des ports, posez des baraquements, posez l'ingénierie puis passez vos tours à construire une armée et trois unités. Encore quelques cartes technologies pour avoir une cavalerie niveau trois, voire des chars, et voilà. Vous lattez vos voisins.

Tout ça pour ça ? Aucun intérêt.

Commentaires

Default