Comme les romans : du bon et du mauvais

5,8

Nombre de parties : 10+ /

Que de parties endiablées sur ce jeu! Et pourtant si peu d'envie d'y rejouer! Il doit bien avoir une raison à cela. Moi, le qualificatif "jeu d'un autre temps", ça me parle pas, j'aime les jeux avec pleins de bonnes choses dedans. sans compter qu'au niveau graphique, malgré son âge, ça tient la route.

Le matériel est en effet un gros point positif et pourtant il a un défaut majeur : le plateau bien trop petit et à la longue c'est pénible. J'avoue avoir quasiment toujours joué avec toutes les options, c'est nettement plus fun mais ça implique que les joueurs doivent connaître les règles sinon certains vont se faire avoir sur les enchères.

Le côté enchères pour débarquer est assez plaisant, même si ça allonge le temps de jeu d'autant. Des joueurs plus classiques (ou pressés) peuvent préférer le placement fixe de la version de base. J'aime également les règles spéciales de chaque faction : vous n'avez vraiment pas l'impression de jouer le même camp qu'un autre (accentué par vos persos typiques). Les cartes spéciales mettent un sacré souk et les moments jouissifs où les atomiques de familles pètent à la gueule de votre adversaire sont mythiques! En effet, la bonne idée vient des combats où une partie bluff peut toujours générer des surprises.

Bon tout ça c'est plutôt convaincant, voyons ce qui cloche. Le côté duel déjà, c'est du temps, de l'énergie pour un résultat parfois probant mais surtout trop déséquilibrant. C'est pas passionnant quoi. Reste le plus pénible au final : les conditions de victoire. On peut gagner en s'alliant avec d'autre(s) joueurs, c'était très original et même plutôt bien vu mais dans les faits ça marche très moyen : combien de parties se terminent en eau de boudin car 4 joueurs sur 6 s'allient pour gagner ou renversent totalement la situation évidente sur la carte. J'ai même vu des parties finir dès le débarquement!

Ce jeu peut être un grand moment mais être également d'une insipidité frustrante selon le déroulement, ce qui dénote quand même des défauts dans sa conception. Alors si vous avez le courage de modifier ce qui doit l'être, ça doit rester un truc jouable avec envie; sinon vous allez finir par déchanter.

Kull Wahad!

Commentaires

Default