Color Pop
Par Lionel Borg
Illustré par Gigamic
Édité par Gigamic
1 à 5
Joueurs
8 ans et +
Âge
15 min
Temps de partie
34,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Color Top

sur Color Pop
10,0

Color Pop rappelle indéniablement les jeux que l'on trouve en ligne, où il faut créer des combinaisons de symboles similaires pour s'en débarrasser.
Mais Color Pop va plus loin.
En premier lieu, à l'heure où les tablettes s'approprient nos jeux préférés pour les virtualiser, Lionel Borg a l'ingénieuse idée de faire l'inverse.
Le site de l'éditeur propose de découvrir le jeu en ligne et d'y jouer régulièrement quand l'envie s'en fait sentir.
Mais plus que l'avantage d'avoir une mise en place automatique et rapide en un seul clic, tout l'intérêt du jeu réside dans son incarnation, dans la manipulation des pièces que l'on place patiemment une par une dans les réglettes, dans le déplacement de ces dernières, dans la pression opérée sur les jetons installés.
Dans son toucher, dans sa réalité physiologique, dans son manifesté.
Dans ce monde où tout va de plus en plus vite, où il faut se maintenir en forme pour ne rien rater, Color Pop arrive comme une agréable bouffée d'air frais.
Des couleurs vives, un ouvrage sans cesse fait et défait qui donne de la valeur à la partie jouée, des défauts dans l'armure (les réglettes glissent peu, il faut les saisir lors des déplacements mais le matériel en lui-même est vraiment bien trouvé) qui humanisent le jeu lui-même où l'émotionnel l'emporte sur le cérébral.
Color Pop est un jeu intelligent, simple, très accessible, un curieux mélange d'interactivité et de chacun dans son coin et terriblement addictif.
Les techniques pour se débarrasser de ses jetons sont diverses, mais tenter de réunir ses isolés ou de rapprocher les jokers de ces derniers sont une des clés de la réussite.
L'opportunisme joue un rôle également important, mais gare à ne pas être repéré.
Et selon le nombre de joueurs présents, la partie ne se jouera pas de la même façon.
À deux, la partie se fait tranquillement, on essaye de repérer les couleurs qui disparaissent le plus rapidement, sachant très bien que le joueur en face n'en possède qu'une alors qu'à 5 joueurs, toutes les couleurs sont jouées.
Et là, tout de suite, chaque couleur qui tombe compte, et la tension monte très vite.
Un futur classique en perspective.

Commentaires

Default