Classique mais déroutant

8,0

Dans Carrara, il va falloir acheter des pierres pour construire des bâtiments qui fourniront des points de victoire lors de décomptes. A priori, du vu et archi revu donc, et pourtant il n’en est rien, ou plutôt la mécanique sous-jacente est suffisamment fine et originale que pour déconcerter plus d’un joueur averti même dans sa version de base, c’est dire…

Carrara fait partie de ces jeux qui trouvent difficilement preneur à l’heure actuelle mais dont je suis fan çad des jeux courts et simples mais qui demandent pas mal de réflexion pour gagner (comme Alchemist ou Le Secret de Monte Cristo). Ici, il n’y a pas de possibilité de développements, ce sera une course et il va falloir lancer ses décomptes dans un timing très serré (ni trop tôt sous peine de ne pas ramener suffisamment de gains que pour clôturer la partie, ni trop tard car la partie sera finie avant). Si on n’anticipe pas suffisamment l’aspect financier on peut aussi se sentir vite frustré et devoir attendre que la roue tourne (au propre comme au figuré ;) ).

Pour moi, finesse et élégance sont les maître mots de cet opus qui offre des sensations de jeu relativement inédites avec des ingrédients basiques.

Commentaires

Default