Ce jeu est sorti le 30 sept. 2005, et a été ajouté en base le 30 sept. 2005 par 20.100

édition 2005
Par Walther Mac Gerdts
Illustré par Steffi Krage et Mac Gerdts
Édité par Eggertspiele
Distribué par Oya

Standalone 2 éditions

Civilisation 2006

OUUUUUUUUUUUUUU QUE C'EST BON!!!

Voilà, c'est le cri du coeur. Aprés ma 7 ème partie en 3 semaines, je donne enfin mon avis. J'ai ainsi pu tester toutes les configurations avec toute sorte de joueurs.

Je ne sais jamais par quoi commencer quand j'aime un jeu...c'est tellement plus facile de dire du mal.

Bon, premièrement et histoire de renfoncer un peu le clou: ANTIKE n'est PAS un jeu de Conquètes!
Alors pour les amateurs de risk et autres jeux de combat pour prendre le plus de territoires et humilier ses petits camarades...passez votre chemin.

Bien sur, vous pourrez gagner quelques points de victoire en détruisant un ou deux temples adverses et en colonisant la moitié de la carte mais si vos savants se tournent les pouces en regardant vos armées faire leurs manoeuvres, si vos citoyens préfèrent brûler les temples adverses plutôt que de vous en construire et si vos navigateurs jouent a touché-coulé au lieu d'explorer les 7 mers, vous êtes sur de ne pas gagner la partie.

Antike est donc un jeu de gestion. Comme a Puerto Rico, le nerf de la guerre est l'économie. Tout choix inconsidéré peut vous faire perdre un temps précieux et la partie est trés courte pour un jeu de ce style. En effet, dans les grosses originalités il y a ce système de cartes personnages. 5 façon différentes d'obtenir un point de victoire mais chacune de ces réseves de points sont en nombre limité et il n'y en a pas pour tout le monde. D'ou une tension permanente à savoir si on a le temps de produire le marbre qui nous permettra de construire notre troisième temple avant que les grecs ne découvrent le dernier progrès scientifique.

Le jeu est ainsi tourné vers le rush aux points qui se terminera par 1 voir 2 combats où un temple sera détruit.

Ce qui frappe aussi, c'est que les parties ne se ressemblent jamais. Suivant le nombre de joueurs on a souvent l'impression de ne pas jouer au même jeu. Les stratégies sont extrèment différentes même entre la version 5 et la version 6 joueurs. En plus les deux plateaux varient encore les plaisirs: l'un maritime et l'autre plus terrestre.

Mais c'est surtout l'interactivité avec vos voisins qui change tout à ce jeu de gestion sans hasard.
Un must aux regles simples. Tous les joueurs a qui je l'ai présenté ont accroché (même des débutants).

Méfiez vous toutefois du plateau de jeu: à 3 joueurs il faut jouer à 10 points de victoire et non à 12 sinon c'est interminable. De plus, à 6 joueurs faites plutot la partie en 6 points de victoire plutot qu'en 7...sinon ca a tendance à patiner sur la fin (sauf si vous aimez faire de la diplo jusqu'a 4 heures du mat).

En bref, si vous avez Civilisation dans votre ludo et que vous n'avez plus le temps de faire des parties de 14 heures; si vous avez Mare Nostrum mais que vous n'aimez pas ces fins de partie trop longues; si vous avez Vinci mais que votre copine veut pas y jouer; si vous avez Méditerannée mais que vous êtes 5 ou 6; si vous avez Puerto Rico mais que vous regrettez de ne pas pouvoir aller bruler les plantations des voisins et enfin si vous avez 50 Euros dans votre portefeuille, courrez acheter Antike (ou attendez la prochaine version en français).

Si par contre vous voulez un jeu de guerre et de conquete et que vous considérez qu'un jeu sans dés n'est pas un jeu, Antike n'est pas pour vous.

Qui fait une partie?

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default