Living Planet

de Christophe Boelinger
Living Planet
8.68 
11 avis

Description du jeu :

Partez à la découverte d’une nouvelle planète pour en exploiter les ressources et en faire le commerce. Mais gare aux cataclysmes, la planète pourrait bien se révéler … vivante ! Un jeu de gestion de... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Christophe Boelinger, un auteur comme il en manque trop !

Après nous avoir notamment pondu Archipelago, un jeu au passage excellentissime, et après plus de 2 ans d'attente qui, au final, sont clairement justifié, il nous sort un jeu expert digne de ce nom qui figurera au hall of fame des joueurs amateur de ce type de jeu.

Un matos au poil, des illustrations a en baver, un univers diabolique (c'est le cas de le dire) nous sommes en pleine immersion en permanence ;)

Une mécanique au poil, cet effet d'être leader change la donne.

Pas de hasard dans ce jeu, programmation et attention permanente au rendez vous, une pépite !

Et si on parle du moteur de génération de scénario alors là... Un mot bravo !

Dommage que les éditeurs d'aujourd'hui se focalise trop sur le publique massif de petits joueurs car ce genre de jeu est juste exceptionnel !

Attention a l'analys paralysie ;)

 Voir d'autres avis...

Commentaires (3)

mentor77
mentor77
Je surpris de lire pas de hasard car j'ai lu un test où le joueur expliqué que la pioche des tuiles exploration influencée beaucoup. Je n'arrive plus a retrouver l'article et je ne suis plus s'il était en français ou en anglais , bref le testeur expliquait que pendant 9 tuiles la ressource nécessaire n'était pas apparue et qu'on peut aussi avoir plus ou moins de chance qu'une autre personne en piochant. Je vais essayer de le retrouver ça sera peut être plus précis.
kilicool
kilicool
Cela ne s'appelle pas du hasard
La pioche se provoque avec les bonnes valeurs.
mentor77
mentor77
Entre temps j'ai fait une partie, je dirais qu'on peut augmenter ses chances mais qu'on ne peut pas supprimer le hasard et cela d'aucune des 2 pioches: cartes commerces ou tuiles explorations. Mais je ne donnerais pas autant d'importance que ce que j'avais lu dans la critique. Et après tout C.Boelinger à poncer le jeu avant de le sortir.
Default