Carcassonne
Par Klaus-Jürgen Wrede
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Filosofia
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
25,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Chouette ! Un puzzle polymorphe !

10,0

Ce jeu est un vrai plaisir. Dans une boîte relativement petite qui ravira tous les gros joueurs, vous trouverez : un jeu de société, un puzzle polymorphe et une initiation à l’illustration naïve.

Blagues mises à part, Carcassonne est un excellent jeu, abordable tant par la règle (simplissime) que par le prix. Les parties rapides en font un jeu « bouche-trou » au sens positif du terme.

S’il y a effectivement une part de hasard dans le tirage des tuiles (et c’est là l’un des principaux griefs qui lui sont fait), la souplesse du jeu permet souvent de tirer profit des tuiles embarrassantes. Et ne vous y trompez pas, les bons joueurs gagnerons au moins 80% des parties face à des joueurs moyens… du moins à 2 joueurs. D’ailleurs à ce propos, je pense que ce jeu est particulièrement adapté au jeu à 2 car il permet alors de tirer plus de tuile et de réduire ainsi la part du hasard (la fameuse loi des grands nombres). Sans compter que l’on évite aussi le phénomène de nivellement des scores résultant des alliances entre joueurs (amusant pour l’ambiance et pour affûter sa diplomatie mais souvent frustrant pour le leader).

Pour les joueurs qui ne donnent pas dans la tuile futile mais dans la tuile utile (f’est un exerfife de dicfion), d’autres versions plus « stratégiques » existent tout en conservant la même mécanique. Bref, il y en a pour tous les goûts.

En résumé :

- Règles compréhensible par un enfant de 72 mois (le nombre de tuiles dans la boîte).

- On peut faire des zolis paysages (pour les filles) ou des villes aux formes évocatrices (pour les garçons).

- La part de chance et la multitude des possibilités limite les cas de victoires écrasantes et humiliantes. Elle laisse également une chance au joueurs les moins aguerris (ou le leur laisse croire pour les plus mauvais d’entre eux).

- Les joueurs débutants (ou simplement mauvais), à défaut de gagner la partie, auront toujours le contentement de terminer une jolie ville ou d’assoir leur hégémonie sur un champ, ce qui compensera l’éventuelle frustration d’une défaite cuisante (c’est important).

Commentaires

Default