Age of Chivalry

de Rob Markham
Age of Chivalry
8.50 
1 avis

Description du jeu :

Reconstituez quatre batailles médiévales, Bouvines, Hastings, Marchfield et Lincoln En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
Ce que l'on aime
Simple
Ce que l'on n'aime pas
Qualité du matériel
Catégories
Jeux de guerre

Chevalerie du 11e jusqu'au 13e siècle

Pourquoi j'aime bien ce jeu ? Il s'agit d'un wargame de chez 3W. Il appartient au système de règle "royalists and roundheads". Je peux donc pratiquer plusieurs époques avec une économies de règles à apprendre. La transposition vers le Moyen-âge est réussie. Les quatre batailles permettent de comprendre l'évolution du rôle du cavalier entre le 11e et le 13e, et ça c'est vraiment intéressant. On ne joue pas vraiment de la même façon à Hasting qu'à Bouvine.

De manière simple, devenu classique, les unités sont commandées par un chef auquel on attribue un ordre (attaque, défense, mouvement, …) dès le début de la bataille. Des jets de commandement permettent de changer l'ordre pendant la bataille, avec plus ou moins de chance de succès en fonction de la qualité du chef. Le système rend très bien la difficulté au Moyen-âge de tenir ses troupes en ordre. Petit à petit une sorte de chaos s'installe sur le champ de bataille ; et la victoire revient souvent à celui qui à le mieux gérer les ordre.

Par exemple, chouette vos chevaliers viennent d'enfoncer la piétaille ennemie …. Zut ils deviennent "berserk" continue leur avancée … trop loin … ils s'isolent : que faire ?
Par exemple, suite à un ordre d'attaque mon infanterie s'est retrouvée attirée loi hors de mes lignes, puis s'est faite chargée et détruire … Cela dit, perdre le contrôle et regarder tout partie en sucette … c'est aussi une expérience de jeu.

Les parties sont courtes et la mise en place rapide. Bon, il y a une petit frustration : on ne pas être dans de la "grande" tactique liée à de la microgestion. MAis, le jeu fait le job en terme de jeu et de simulation. Le hasard n'est pas trop déterminant.

C'est un jeu pas mal pour initier parce que les mécanismes des wargames sont présents avec les pions, les hexagones, les zones de contrôle, les tables de combats, etc. et sans trop de complexité. Vu le rapidité des batailles, il est même possible de faire un aller-retour.

Il s'agit d'une bonne introduction à "Royalists and Roundheads" qui est un peu plus complexes à cause de la présence de l'artillerie et des mousquets, et aussi de part le taille des armées.

PAR CONTRE, il faut absolument vous fabriquer des aides de jeu en photocopiant les tables ET en réalisant une synthèse de l'ordre du tour.
DONC, un bon petit wargame médiéval que vous pouvez acquérir en seconde main. Cependant, la revue Vae Victis a édité d'autre wargame sur le Moyen-âge, avec plus de variété, avec des systèmes cohérents, et qui sont toujours édités.
 Les plus
 Les moins

Commentaires

Default