Tikal
8.53 
483 avis

Description du jeu :

Tikal, le Spiel des Jahres (jeu de l'année en allemagne) 1999, revient en version française chez Tilsit.Retrouvez la fiche de l'édition Ravensburger (1999), des avis et des liens en cliquant sur la vi... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Chère maman ...

Chère maman,

Aujourd’hui je t’écris d’El Petén au nord du Guatemala.
En ce moment je suis sûr que tu te demandes bien ce que ton fils fait chez les guatémaltèques. J’ai pas raison ?
Pour faire simple, dans mon dernier boulot j’avais sympathisé avec un allemand qui connaissait un type qui cherchait du monde … tu connais la suite. Comme ça se passait au Guatemala et qu’à l’école j’avais fait espagnol seconde langue, j’ai été pris tout de suite … pour faire de la prospection touristique en pleine jungle.

Parce qu’ici, c’est la jungle, la vraie. Des arbres grands comme des immeubles, des araignées grosses comme mon poing, des moustiques par milliers, des serpents … enfin bref, comme à la télé.

J’ai été embauché par une grosse multinationale pour faire partie d’une expédition archéologique financée par le gouvernement Guatémaltèque. L’archéologie a bon dos, le but final étant clairement d’ouvrir des sites touristiques. Pour le gouvernement, la manne touristique, pour la multinational, les juteux contrats de construction. Merci les Mayas !
Pour l’instant notre boulot c’est de rechercher des sites à fort potentiel touristique, puis de les mettre en valeur en défrichant les abords et en nettoyant les principaux monuments, principalement des temples (certains de toute beauté soit dit en passant).
Je sais … coté « archéologique », on a vu mieux. Je ne te parle même pas du pillage culturel …
Allez, si je t’en parle. En fouillant, il arrive de tomber, de temps à autre, sur des objets d’une valeur culturelle incomparable, statuette de divinité, masques de cérémonie en jade, collier en or … et d’une valeur marchande … non négligeable. Evidement ces objets finissent dans le bureau du patron qui organise son petit trafic. Ce qu’il en fait ce ne sont pas vraiment mes oignons mais ça m’étonnerait que ces objets finissent au ministère des affaires culturelles ou au musée des antiquités Mayas de Guatemala City.
Bien sûr le gouvernement ferme les yeux, c’est en partie grâce à ces « à coté » que ces expéditions sont financées.

Sinon sur le terrain les journées sont plutôt fatigantes. Ce n’est pas vraiment le club Med même si ça risque de le devenir un jour. On passe beaucoup de temps à se déplacer dans la jungle, souvent pour de très courtes distances. Une bonne paire de Rangers et une bonne machette, il n’y a que ça de vrai. Chaque fois que l’on arrive sur un nouveau site, on défriche. Tout à la pioche et à la pelle. La lutte de l’homme contre la nature, le retour aux sources …
Bon, on a aussi quelques énormes 4X4, des tronçonneuses géantes et quelques pelleteuses, faut pas exagérer …Parfois on monte un camp de base pour éviter de refaire le chemin avec tout le matos. Ce qui permet à l’hélico d’atterrir … Faut bien qu’on soit ravitaillé de temps en temps et comment crois-tu que cette lettre est arrivée jusqu’à toi …
Sinon les tentes climatisées sont sympas et avec les liaisons satellites on a la télé mieux qu’à la maison.
Le soir on organise des tours de garde pour veiller sur le site. Crois-moi, c’est nécessaire avec le monde qui trainent dans cette jungle. Incroyable, une vraie fourmilière.

Voilà. C’est à ça qu’on est payé … enfin quand on est payé ... Le hic c’est ça, réussir à se faire payer.
Tu penses bien que le gouvernement n’envoie pas des officiels par hélicos dans la jungle chaque fois qu’on trouve deux pauvres cailloux posés l’un sur l’autre … des ruines Mayas ça court les rues ici (enfin plutôt les sentiers). Non, cela leur couterait trop cher.
En général, ils ne se déplacent que pour des problèmes de sécurité liés à un futur site touristique, la découverte d’un volcan à proximité par exemple. Ils en profitent alors pour faire une grande tournée d’inspection. Et là c’est jour de paye … pour les expéditions qui contrôle ces sites … Autant te dire que c’est la loi du plus fort. Rassure toi, on ne sort quand même pas les manches de pioches mais quand je te dis que c’est la jungle !!!

Voilà, j’ai encore un peu de boulot ici et ensuite je retourne en Europe. J’ai un contact en Italie. A suivre …

Bon, allez, je te laisse, il repasse Indiana Jones et le temple maudit sur le satellite.

Hasta luego comme on dit par ici.

Ton Glaude.


PS : En photo, un de ces masques que tu ne verras jamais au musée de Guatemala City. Peut-être au Louvre, qui sait ?

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default