Prenant et calculatoire. Spatio-temporel et abstrait.

9,7
Excellent jeu d'escape, comme l'a dit l'auteur le mélange entre "Cube" et "Running man" j'ajoute à la place du tardif "Running man" , l'excellent "Le prix du danger" d'Yves BOISSET (1983)....bref voilà pour le 7ème Art.

[Matériel] Je ne possède que la première version du jeu (2012) dans sa petite boite sans thermo-form à l'intérieur, je joue à ce jeu au moins 2 fois dans l'année depuis 6 six ans (tous Mode de jeu) et j a m a i s je n'ai eu de soucis de matériel (personnages cassés-tordus, tuiles fragiles rapidement, etc...v.liste des avaries citées sur ce site.) il a pourtant voyagé très souvent. Il faut être juste prudent et délicat avec la boîte (pas épaisse). (J'attends qu'il tombe en lambeau pour enfin me tourner vers la version"grande boîte").

[GamePlay] 1èrement, Parmis les avis vous allez lire "coop" puis "avec les gardiens" ou "sans", mode "solo" etc etc...
Il y a plusieurs modes de jeu proposés pour se confronter au complexe télévisuel : coop/compétition/suspicion/solo/équipe ; chaque modes possède sa/ses conditions de victoires ainsi que son nombre de joueurs potentiels et les tuiles employées (avec en fin de règles de quoi augmenter-réduire la difficulté). TOUS ces modes de jeu sont efficaces SEULS les joueurs vont faire ce que sera une partie : pas d'enthousiasme ni réflexions (abstraite et gestion) ? Mieux vaut refermer la boîte. Si vous êtes motiv' au point de dire "Je joue comme si c'était ma dernière partie" et bien plaisirs/ tensions /clutch vous attendent !! En 6 ans de parties, j'ai de très bons souvenirs ludique avec "Room 25". (bien maitriser les règles).
Les balises mémorielles laissent un doute/bluff jouissif et taquin entre les joueurs, le système de programmation est très très bien vu et permet des retournements de situations croustillants. Il va surtout falloir jeter souvent un oeil sur le compteur de tours qui progresse vers le game-over et la position des joueurs candidat : qui va effectuer sa/ses prochaines actions ? Si je programme cette action en 1, lorsque tous les autres candidats auront joués , pourrais-je réaliser alors cette 2ème action ? On ne peux échapper aux prises de risque dans "Room 25" il est obligé de foncer tête baissée quelques fois mais c'est à éviter le plus possible, car le jeu ne fait pas de cadeaux. Et puis le temps passes vite.
Evidemment rester à ne programmer qu'une action permettant le choix du tour (1 ou 2) de celle-çi (v.point de règles) ne va pas vous faire aller très loin, donc de la prudence... mais pas trop.
Ce jeu est spatio (translation de tuiles qui va faire travailler la mémoire en pseudo-mémory), abstrait (les salles du complexe révelées ou non vont bouger tel un Rubik's Cube) et temporel (chrono compte-tour). Ajoutez donc à cela votre propre gestion/bluff des actions de vos 2 personnages.

Verdict : 1- jamais je n'ai sorti ce jeu à reculons, après les 6 années de possession ; la p'tite étincelle demeure dans les yeux pendant le set-up comme au first day 2- le lendemain d'une partie si l'on m'en proposes une, j'y retournes (je sais toutes les parties différentes qu'il peux y avoir à "Room 25"-rejouabilité très bonne) 3- le matériel est toujours intact.
Pas chef-d'oeuvre certes mais pourtant terriblement efficace comme s'il avait été proclamé comme tel !

Commentaires

Default