Ce jeu est sorti le 5 avr. 2012, et a été ajouté en base le 5 avr. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Jason Morningstar
Illustré par Jason Morningstar et John Harper
Édité par Bully Pulpit et Edge Entertainment
Distribué par Millennium

Standalone
20,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Histoires de défaites assurées

J'aime le Jeu de Rôles.
J'aime le combinatoire.
J'aime construire mes propres Enfers.
J'aime lorsqu'un plan se déroule avec accrocs.
Le JdR c'est magnifique mais il faut y consacrer du temps. De préparation et de jeu. Ici, la préparation pré-partie n'existe pas puisqu'elle se fait en jouant. On prend un cadre de jeu composé de tables (Relations/Objets/Besoins/Lieux), on balance des dés (de 2 couleurs différentes) et on choisit les éléments qui composeront l'histoire. Donc on joue déjà.
Puis on raconte l'histoire à tour de rôle et on choisit (le narrateur ou les autres joueurs) si le personnage du narrateur réussit ou non. Mais le dé représentant la réussite ou l'échec doit être donné à un autre joueur. Au milieu du jeu, on rebalancera des dés pour savoir quels joueurs vont ajouter des twists à l'histoire et on reprend. Cette fois, on conservera les dés de réussite ou d'échec. A la fin, on balancera tous ses dés récoltés pour connaitre le destin final de son personnage. Donc si on s'est bien débrouillé et qu'on a une seule couleur de dé, le personnage s'en sortira pour le mieux.
Tout est construit pour que les plans des personnages foirent dans les grandes largeurs. Tout est fait pour stimuler l'imagination des joueurs en les conduisant vers l'échec le plus total. Cette inexorabilité sait rester fun, c'est toujours drôle de voir un château de cartes s'effondrer.
Le jeu a un défaut: l'écriture des règles est assez absconse. La "Rediffusion" en fin d'ouvrage vient éclaircir quelques points mais il faut s'accrocher. L'auteur fait de son mieux pour être didactique sur les 50 pages consacrées aux explications mais on peut se sentir très rapidement débordé. Toutefois, le jeu mérite réellement qu'on fasse un petit effort.
Si vous êtes anglophile, je recommande très très chaudement la partie Tabletop de Will Wheaton avec un des scénaristes de Leverage. Du très très haut niveau.
Un de mes jeux préférés, très facilement dans mon Top10, tant j'ai envie d'y jouer dès que c'est possible.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default