Ce jeu est sorti le 18 févr. 2010, et a été ajouté en base le 21 déc. 2009 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Martin Wallace
Illustré par Peter Dennis
Édité par White Goblin Games
Distribué par IELLO

Standalone 3 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Chef-d'oeuvre, tout simplement.

Parties : 20/25

Brass est un pur chef d'oeuvre, la classe internationale facon Wallace.

Le jeu ou l'on joue l'industrialisation de nos amis les anglais au XVIII, et c'est b... a(n)t!
Je ne vois pas d'autre jeu qui donne meilleure sensation de competition economique : competition sur la matiere premiere et ses prix, competition sur les opportunites de croissance (rail, cotton, arsenaux), le tout avec une enorme liberte dans ses choix de developpement, et une dimension tactique geniale qui exploite a merveille un ordre du tour de jeu dynamique. J'adore. Je manque de superlatifs .

Je vais faire mes commentaires sur ce jeu en toute modestie, sachant que vu sa profondeur, il existe des km de forum d'analyse de ce jeu que je n'ai pas lus, et qu'il y a des experts qui le comprennent comme jamais j'imagine un jour le faire.

Plein de plus :
+ Du developpement strategique, des coups a faire, la sensation de voir un marche s'organiser, avec une concurrence (les autres joueurs) qui compte! (je me repete) Il faut soit s'arracher des domaines hyperconcurrentiels, soit devancer le felon qui vient manger sur nos platebandes, le tout avec "l'obligation casi-obligatoire" de compter sur leur participation a notre developpement (ne surtout pas s'isoler!)... ouille ca fait mal.
+ Des regles claires et raisonnables (en terme de quantites), meme si on parle de Wallace (mauvaise reput concernant la clarte dans l'ecriture des regles). Je ne me souviens pas de points litigieux a la decouverte du jeu.
+ Un theme fort : on pose des rails, on construit sa siderurgie, on vend son cotton. Meme si on deplace du cube, tout fait sens. Ca sent le souffre, la sueur et le charbon partout. On est loinnnnn, tres loin, de l'horrible salade de point abstraite, ou de l'action bonus qui combote l'autre action pour comboter dans l allegresse et la joie du culte voue au point de victoire.

Au moins un moins :
- J'ai un probleme avec la partie "arsenal" du jeu. Ce choix de developpement me semble bourrin, basique et son retour sur investissement depend uniquement du choix des concurrents de faire ou pas. A cela s'ajoutent ces possibilites de blocage des acces a ces arsenaux, encore une fois bourrins et bourrins et peu subtils. Pas de ponderation, pas de voie bis. Beurk.
- Voila, a part le moins precedent, assez arbitraire, je crois que je ne peux emettre aucune autre critique de ce jeu.

Vous ne pouvez qu'aimer BRASS.
En route pour Boston, on a du rail a poser!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default