Siena

de Mario Papini
Siena
7.99 
16 avis

Description du jeu :

Sienne 1338.Les joueurs commencent la partie comme Paysans et doivent vendre du maïs, du vin ou de l’huile d’olive pour gagner suffisamment d’argent pour devenir Marchands. Une fois Marchands, ils fer... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 38,00 €
Ce que l'on aime
Aucun pour ou contre
Ce que l'on n'aime pas
Aucun pour ou contre
Catégories
Jeux de plateau

Chef d'oeuvre

Siena, un chef d'oeuvre à découvrir!


Nb de parties jouées: 10 (à 2 et 4 joueurs)

Matériel:
* La grande originalité du matériel vient du plateau qui représente une fresque: il est magnifique, bien qu'un peu déroutant au départ. Il est très agréable de jouer directement sur la peinture, sur un plateau non cloisonné.
* Les cartes sont dans la même veine que le plateau, très jolies mais leur texture est bizarre: elles sont impossibles à mélanger d'emblée et nécessitent 2H00 de "chauffe" pour pouvoir glisser normalement.
* Le reste du matos est très sobre: des cubes en bois et des pions aux couleurs des joueurs.
* Un bon point pour l'argent qui se compte sur une échelle autour du plateau de jeu; ceci fait qu'il n'y a pas de manipulations d'argent et cela rend le jeu plus dynamique (on ne passe pas son temps à rendre la monnaie)

Le jeu:

Dans Siena , chaque joueur joue le rôle d'un paysan qui va peu à peu gravir les échelons de l'échelle sociale en devenant négociant puis banquier (sachant qu'il faut absolument accéder au statut de banquier pour pouvoir prétendre à la victoire)
Toute la difficulté du jeu consiste à savoir à quel moment changer de statut en fonction de sa situation (sa richesse, sa main, les récoltes à venir...) et celle de ses adversaires (il est possible -et nécessaire- de gêner les autres joueurs, soit en étant en compétition directe avec quelqu'un du même statut, soit au contraire en changeant de statut au moment opportun).

Ce qui nous plaît:
- les enchères permanentes
- les calculs pour passer 1° joueur (ou pas)
- la réflexion liée au changement de statut (à quel moment est-ce le plus judicieux?)
- Les nombreuses façons de se gêner : dans les récoltes, avec la pose de courtisanes, le déplacement de Calandrino, lors des enchères...
- la possibilité de limiter le hasard de différentes façons (mais cela nécessite de faire des sacrifices -souvent financiers- )
- la possibilité d'influer sur la fin du jeu pour la provoquer prématurément

Ce qui nous frustre: c'est piocher de mauvaises cartes Senesi, et surtout l'impression que les autres ont eu de meilleurs tirages.
Il y a un manque de transparence volontaire sur les Points de Victoire des autres joueurs, ceci engendre une tension permanente et des doutes qui ne seront levés qu'à la fin. Bien que ce soit très frustrant, c'est dans l'esprit du jeu et c'est ce qui donne envie d'y rejouer (un peu comme à Goa)

Le hasard dans Siena est présent dans toutes les phases de jeu. Ceci a été délibérément imposé par l'auteur pour coller au plus près de la réalité: en effet, pour chaque catégorie sociale il existe des aléas de la vie qui ne peuvent être évités. Ce hasard se retrouve dans le tirage des cartes, ainsi que dans l'interaction avec les autres joueurs qui peuvent compromettre une stratégie à court/moyen terme.


Il est clair que Siena s'adresse à un public averti.
Les règles ont été largement décriées mais il ne faut pas s'arrêter à ça: une traduction est dispo sur le net, ainsi que des aides de jeu (pratiquement obligatoires pour la 1° partie). De plus avec l'aide que l'on peut trouver sur les forums de TricTrac il n'y a aucune raison de bouder un tel bijou.
Siena mérite vraiment d'être découvert. C'est un jeu innovant, dans lequel tous les aspects un peu particuliers s'imbriquent bien pour donner un ensemble fluide et cohérent. Le "défaut" du jeu (le hasard, principalement) lui donne son charme et il est rentré directement dans notre top 5 du moment.
Siena est un jeu que l'on conseille à tous ceux qui aiment les jeux avec un thème fort. Déjà un indispensable à nos yeux, dont on ne pense pas se lasser rapidement, alors n'hésitez plus: foncez!


A noter qu'on joue avec quelques variantes assez répandues:
- Pour limiter la chance au tirage des cartes Senesi on écarte les 2 cartes de valeur 4;
- Pour limiter l'acharnement sur le 1° banquier on limite le nombre de courtisanes dans l'auberge à 3;
- On joue maintenant systématiquement en 25 tours (à 2 joueurs).


PS:
Merci à Logan pour son avis qui nous a donné envie du jeu et merci à Logan et Loïc pour leurs conseils qui nous ont permis de nous lancer dans les 1° parties ;-)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default