Ce jeu est sorti le 28 juin 2013, et a été ajouté en base le 5 mars 2013 par Docteur Mops

édition 2013
Par Bruno Faidutti
Illustré par Jeremy Masson
Édité par Repos production
Distribué par Asmodee

Standalone 3 extensions
Illustration haut boutique Tric Trac
17,95€ 19,90€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Chaotique, fun, beau, rapide... Mais pas pour tout le monde :)

Que dire sur ce jeu qui n'ait déjà été dit ? Des mises en garde pour les indécis, peut-être ?

Visuellement, le jeu est magnifique ; un des plus beaux matériels que j'ai jamais vu pour ce genre de jeu. Alors certes, les esprits chagrins trouveront mieux, en quantité ou en qualité, mais rappelons que le jeu coûte entre 20 et 25 euros ; à ce prix-là, aucune critique possible au vu du matériel !

Par rapport au jeu lui-même, je ne développerai pas les règles du jeu, d'autres l'ont fait avant moi.
Je ferai juste les mises en garde annoncées, parce que ce jeu peut malheureusement très facilement vous décevoir :)

- Tout d'abord, un petit conseil "pratique" : oui, encore une fois, le matériel est magnifique, surtout à 20-25 euros. Mais si vous comptez jouer souvent, ce jeu nécessitera d'être sleevé, peut-être plus que les autres ; il s'agit d'un jeu basé sur le bluff et l'échange - ou non - de cartes, ce qui signifie que le moindre "marquage", même léger, même involontaire, peut tout foutre en l'air. A savoir, donc.

- Ensuite, et surtout : ne vous méprenez pas sur ce jeu. De nombreux avis négatifs sur le jeu, en général, ce résume (schématiquement) à "J'adore Citadelles, je suis déçu, c'est vraiment trop chaotique".
Que ce soit clair : les 2 jeux sont de Bruno Faidutti et les 2 jeux ont des rôles avec pouvoirs spéciaux. Mais Mascarade n'est PAS Citadelles. Mascarade n'est PAS un jeu de "bluff & déduction", pour employer une étiquette souvent utilisée.
Mascarade n'est pas un jeu où le chaos est un élément non-désiré, que les mécaniques de jeu ne parviennent pas à endiguer ; c'est un jeu dont le chaos est le moteur principal, moteur que les mécaniques soutiennent. Mascarade ne vous demandera pas de construire, d'analyser, de déduire, mais de "brouiller" et "débrouiller" : un joueur veut profiter plusieurs fois des revenus des Roi/Reine ? Changez sa carte. Tout le monde a vu sa carte échangé ou non, sauf deux joueurs ? Échangez avec l'un deux, ou annoncez que vous êtes le Fou. Toutes les cartes ont changé (ou non) de mains, plus personne n'est sûr de son personnage ? Annoncez celui que vous voulez être ; aux autres de vous suivre ou non. Le but ici n'est pas de contrôler le chaos, mais au contraire de le nourrir, de le diriger vers les autres ; plus il y a de chaos, plus le jeu est incontrôlable, et plus la situation devient profitable pour vous (et plus elle devient glorieuse, aussi ^^).

Clairement, on peut parfaitement vomir ce genre de situation, auquel cas on n'aimera pas Mascarade. D'où ce pavé, honteusement long et prétentieux, qui peut se résumer ainsi :

Si vous êtes un joueur qui aime la réflexion, le calcul, les combinaisons type Citadelles, Mascarade est tout ce que vous détestez.
Si au contraire, vous cherchez un jeu d'opportunités, ou le bluff et les coups bas sont omniprésents et où tout est possible, Mascarade est un jeu fabuleux, qui pourra vous tenir en haleine, vous rendre chèvre et vous faire rire, vous et votre groupe, sur de nombreuses parties.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default